Modern technology gives us many things.

RDC: Un policier condamné à la prison « à perpétuité »

Un tribunal militaire de la République Démocratique du Congo a condamné à la prison à perpétuité, un policier accusé d’avoir tué un manifestant lors de la marche anti-Kabila dimanche 25 février.

« L’agent de police Agbe Obeid est condamné à la prison à perpétuité pour avoir tiré à balle réelle et à bout portant sur Éric Boloko, le dimanche 25 février à Mbandaka », a annoncé à l’AFP un responsable du greffe du tribunal militaire de la garnison de Mbandaka, chef lieu de la province de l’Équateur.

« Ce policier à la gâchette facile a tiré sur ce jeune homme alors qu’il rentrait paisiblement chez lui. J’espère qu’il purgera réellement sa peine » a déclaré Fabien Mongunza, président de la société civile dans la province de l’Equateur.

« Ce verdict a apaisé les esprits parce que la tension était perceptible, la justice militaire a bien fait de condamner rapidement ce policier », a ajouté M. Mongunza.

« Là n’est pas le problème » a déclaré pour sa part Franck Mulamba, à Afrikmag. Pour cet étudiant, « Si Kabila part, on aura plus à pleurer la mort de nos frères. Dégage Kabila! » crie t-il.

La victime est l’une des deux personnes tuées par les forces de sécurité lors de la marche de dimanche dernier.

Depuis septembre 2016, les Congolais exigent le départ de Joseph Kabila, mais ce dernier s’entête à rester. L’église catholique déterminée à le faire partir, a déjà organisé trois marches. Quinze personnes ont été tuées dans la répression des précédentes marches du 31 décembre, et du 21 janvier.

Mardi, le président de la Commission de l’Union Africaine, Moussa Faki Mahamat, a déploré les pertes en vies humaines, les blessés et les arrestations enregistrées à l’issue de cette troisième marche.

Le gouvernement Botswanais pour sa part ,a demandé au Président Joseph Kabila de démissionner.

Crédit photo : rtbf

Afrikmag

Les commentaires sont fermés.