Modern technology gives us many things.

Rampino et Assane Diouf jugés en décembre

Selon une source proche de l’administration pénitentiaire, le tonitruant Moise Rampino, inconditionnel souteneur de Karim Wade, n’a pas été évacué au pavillon spécial de l’hôpital le Dantec, contrairement à ce qui a été dit dans la presse. Il est toujours en détention à la Maison d’arrêt et de correction (Mac) de Rebeuss. En outre, si l’on se fie à une autre source proche du dossier, Moise Rampino et l’insulteur public N°1 Assane Diouf vont comparaître en décembre. Rampino en est détention depuis février 2018 pour «usurpation d’une fonction légalement règlementée, usurpation d’identité numérique, chantage, extorsion de fonds, diffamation et association de malfaiteurs». Il avait observé une grève de la faim pour protester contre la longue détention préventive dont il estime être victime. Assane Diouf est poursuivi pour insultes contre plusieurs personnalités.

Les commentaires sont fermés.