Modern technology gives us many things.

PSG: et si Leonardo revenait ?

Selon La Gazzetta dello Sport, le Paris Saint-Germain songerait à refaire de Leonardo son directeur sportif dans les prochaines semaines. Un retour du Brésilien dans la capitale aurait du sens. Voici pourquoi.
Il n’a pas été remplacé
Son départ, précipité, avait pris de court les dirigeants du Paris Saint-Germain l’été dernier. Ceux-ci ont pris leur temps pour lui trouver un remplaçant. De grands noms ont été sondés et cités, comme Ronaldo et Paolo Maldini. Celui de Luis Campos, homme de réseaux, a également circulé. Mais le poste est finalement resté vacant. Comme si l’homme idoine pour remplacer Leonardo ne pouvait être que Leonardo lui-même, vu l’importance qu’il avait prise dans le projet du “nouveau” PSG.
Il n’a pas oublié Paris
Depuis qu’il a quitté la capitale, Leonardo a toujours exprimé son affection pour le PSG. Il a abordé le sujet à chacune de ses interviews, n’exprimant aucune rancœur et assurant qu’il suivait toujours avec attention les aventures de son ancien club. S’il voulait laisser ouverte une porte qu’il n’a jamais vraiment fermée, le Brésilien ne s’y serait pas pris autrement. Seul bémol, il a souvent exprimé, aussi, son envie de retrouver un banc de touche – notamment en Italie – et non pas un poste de dirigeant.
Il connaît tout le monde
Qu’ont en commun Zlatan Ibrahimovic, Thiago Silva, Thiago Motta, Marco Verratti et Edinson Cavani ? Ces cadres du PSG présent et futur ont tous été recrutés par Leonardo. Dans l’effectif, seul Yohan Cabaye n’a pas été choisi par le Brésilien. Ce dernier connaît donc les joueurs, les dirigeants qatariens et la grande majorité des salariés du club, à qui il a laissé un bon souvenir. Il n’y a qu’avec Laurent Blanc que “Leo” n’a pas travaillé. Mais en déclarant il y a quelques semaines qu’il souhaitait que Blanc reste l’entraîneur du club, il a déjà préparé leur future collaboration…
Il n’est plus suspendu
C’était la raison de son départ: cette suspension de 14 mois pour avoir bousculé l’arbitre Alexandre Castro après un PSG-Valenciennes. Mais depuis un mois environ, Leonardo n’est plus banni. “C’est pour moi une grande satisfaction et un soulagement certain. Néanmoins, je ressens aussi une certaine frustration, car je fais l’amer constat qu’il aura fallu presque un an pour que je retrouve, grâce à la justice, la possibilité de pouvoir retravailler dans un club”, avait-il indiqué à l’époque. Leonardo est donc prêt à reprendre un job.

Les commentaires sont fermés.