Modern technology gives us many things.

Les pires lieux hantés des Etats-Unis

Que vous croyiez ou non au paranormal, il est difficile de rester indifférent face à ces lieux où tant d’horreurs se sont passées. Les histoires effrayantes ont tendance à empirer au fil du temps. Entre asiles d’aliénés, hôtels morbides et châteaux hantés, cette liste donne la chair de poule.

Le pénitencier de Moundsville
Ce pénitencier situé en Virginie-Occidentale ne fonctionne plus depuis plus de 100 ans. À l’époque, c’était l’un des établissements correctionnels les plus violents du pays et ce fut la dernière demeure de près de 1.000 criminels. Les prisonniers vivaient dans des espaces exigus, ce qui provoquait des combats et des émeutes. Des centaines d’hommes ont été pendus ou exécutés sur la chaise électrique, tandis que d’autres ont été assassinés par d’autres prisonniers.

La prison a définitivement été condamnée en 1995, mais certaines personnes disent que des âmes torturées se trouvent toujours derrière les barreaux et que vous pouvez les entendre et les voir si vous visitez l’établissement.

Le pénitencier de Moundsville © Pressroom.
L’asile Trans-Allegheny Lunatic
Cet endroit était autrefois connu sous le nom de Weston State Hospital, mais cet asile abritait des milliers d’individus atteints de différentes maladies mentales depuis 1864. Des centaines de personnes sont mortes dans l’établissement avant sa fermeture en 1994. Les circonstances sont sinistres puisque de nombreux patients auraient été tués avec des électrochocs ou lobotomisés.

On raconte que des esprits hantent le site et qu’ils viennent pour la plupart de l’époque de la guerre civile, lorsque les lieux étaient utilisés comme poste militaire. On parle de hurlements, de forces irrésistibles. Aujourd’hui, des visites de deux heures sont organisées pour observer les phénomènes paranormaux.

L’asile Trans-Allegheny Lunatic © Pressroom.
La maison de Villisca Axe
Dans la nuit du 10 juin 1012, cette maison est devenue une effrayante scène de crime. Josiah Moore, son épouse et quatre enfants ont été assassinés et le meurtrier n’a jamais été identifié. Au cours des années, de nombreuses personnes ont déclaré avoir vu un homme portant une hache, ainsi que des enfants pleurant et d’autres phénomènes fantomatiques inexpliqués. Il est possible aujourd’hui de visiter la maison et même d’y loger.

La maison de Villisca Axe © getty.
Sammie Dean
En Arizona, l’ancienne ville minière Jerome est réputée pour son activité paranormale, qui remonte jusqu’au Far West. La ville n’a que 400 habitants mais les fantômes sont sans doute bien plus nombreux. Il y a eu dans cette ville de nombreuses fusillades et des accidents miniers.

L’une des histoires les plus connues concerne une fille nommée Sammie Dean. Il s’agit d’une prostituée qui a été étranglée par un de ses clients. Les rumeurs disent que son esprit continue à errer dans les rues à la recherche de son tueur, qui n’a jamais été retrouvé.

Sammie Dean © Pressroom.
Fort Mifflin
Le Fort Mifflin a été construit en 1771. C’est l’un des seuls champs de bataille de la guerre d’indépendance à être resté intact. 15 bâtiments ont pu être restaurés. Sur ce fort, on raconte qu’un fantôme aime crier et pleurer si fort que la police a été appelée pour enquêter à plusieurs reprises. Mais personne n’est jamais là. D’autres fantômes ont été signalés, comme un guide touristique habillé avec des vêtements de la guerre, un homme sans visage et plusieurs enfants avec des chiens.

© Pressroom.
La brasserie Moon River
La brasserie Moon River, installée à Savannah, produit des bières depuis 1999 mais son bâtiment date de 1821. A l’époque, il s’agissait d’un hôtel haut de gamme où de nombreux faits de violence ont eu lieu pendant la guerre civile. Des dizaines d’hommes ont été tués à l’hôtel lors de combats enflammés, dont un impliquant un Yankee qui a été battu à mort en 1860.

Les visiteurs de l’endroit racontent qu’ils voient des choses voler dans l’air ou des gens poussés ou giflés par des forces inconnues. On raconte également qu’un fantôme, du nom de Toby, habiterait l’endroit et qu’il trainerait près des tables de billard à la recherche d’ennuis.

Le Palais du Sultan
Beaucoup de gens vous diront que toute la Nouvelle-Orléans est hantée, mais le Palais du Sultan dans le quartier français l’est certainement. Dans les années 1800, la maison appartenait à un sultan. C’était un homme riche qui avait un mode de vie tout à fait particulier. Il emprisonnait chez lui des jeunes femmes et des enfants. Le plus grand mystère concerne sa mort où sa famille et lui ont été tués dans un véritable bain de sang par un illustre inconnu. Le sultan a ensuite été enterré vivant dans la cour. Vous pouvez toujours visiter cette maison, mais vous pourriez être accueilli par d’effrayantes voix féminines.

7sur7.be

Les commentaires sont fermés.