Modern technology gives us many things.

La « pire campagne politique de l’histoire » est aussi la plus géniale

Javier Zapata est sujet de moqueries au Mexique pour sa campagne politique complètement foireuse. Inconnu au bataillon, ce candidat au poste de gouverneur d’un Etat mexicain fait désormais parler de lui. Et c’est bien cela l’essentiel.

Une élection politique se joue désormais, en grande partie, sur les réseaux sociaux. Simplicité et efficacité sont les maîtres-mots d’une communication politique qui fait mouche. Trouver le bon hashtag (mot-dièse en français) pour sa campagne sur Internet est devenu pratiquement aussi important que de choisir son candidat.

#motdièsedecampagne
Javier Zapata y est peut-être allé trop loin dans la simplicité. L’homme brigue le poste de gouverneur de l’Etat mexicain de Nayarit, dans l’ouest du pays. Il a ainsi lancé une campagne d’affichage afin de se faire connaître et de mettre toutes les chances de son côté, rapporte El Mundo, relayé par The Guardian.

Sur l’affiche, on aperçoit le visage de l’aspirant gouverneur et son imposante moustache, mais aussi et surtout un hashtag d’une… neutralité extrême. #hashtagcampaña, qui se traduit en #hashtagdecampagne ou, si on le francise encore davantage, #motdièsedecampagne.

Un oubli, vraiment?
Personne ne sait s’il s’agit d’un oubli, d’une erreur, ou si ce hasgtag complètement absurde est en réalité le fruit d’une longue réflexion. Quoiqu’il en soit, ladite affiche a beaucoup fait rire au Mexique.

Proche des gens
Javier Zapata s’est ensuite empressé de surfer sur cette popularité soudaine en remplaçant son ancien et non-moins brillant hashtag #PorMisBigotes (« #PourMesMoustaches ») par le nouveau, symbole selon lui de « sa proximité avec les gens ordinaires. »

« Je suis convaincu que les gens ordinaires ont plus d’expérience dans la création de hashtags de campagne politique que les partis eux-mêmes ou les consultants qui facturent des millions », a-t-il indiqué sur le site de son parti politique, Encuentro Social.

« La pire campagne politique de l’histoire » s’avère peut-être aussi la plus astucieuse. Réponse en tout cas le 4 juin prochain, jour du scrutin.

7sur7.be

Les commentaires sont fermés.