Modern technology gives us many things.

Mariah Carey : son concert raté du réveillon serait entiè­re­ment de sa faute

Mariah Carey a beau crier au sabo­tage après son concert de l’en­fer du 31 décembre, elle serait, d’après la produc­tion du spec­tacle, la seule à blâmer pour ce mons­trueux ratage.

Non seule­ment l’an­née 2016 s’est mal termi­née pour Mariah Carey, mais 2017 débute aussi sous de mauvais auspices. Le 31 décembre dernier, la diva devait se produire dans l’émis­sion de Dick Clark – et devant une foule immense – pour un ultime concert  clôtu­rant en fanfare l’an­née écou­lée. Enfin ça c’était le plan, mais rien ne s’est passé comme prévu.

Devant le monde entier, la chan­teuse s’est tout simple­ment ridi­cu­li­sée en ratant copieu­se­ment son play­back, sa choré­gra­phie et plus globa­le­ment toute sa pres­ta­tion. Un ratage dont elle avait parfai­te­ment conscience, vu l’at­ti­tude outrée et agacée qu’elle a eue sur scène. Moquée par une bonne partie de la planète après ce cuisant échec, son équipe avait tenté de dédoua­ner la star en affir­mant que tout ça était dû à un méchant sabo­tage… Selon la team Mariah, si cette dernière a été inca­pable d’ali­gner trois notes, c’est parce qu’on lui avait fourni exprès des oreillettes ne fonc­tion­nant pas. Des accu­sa­tions qui ont fait sortir de leurs gonds les membres de la produc­tion du Dick Clark Show, qui ne comptent visi­ble­ment pas se lais­ser faire…

Une source faisant partie de l’émis­sion s’est confiée au New York Post sur ce ratage : « C’est [Mariah] qui a tout foiré… Son assis­tant est venu faire la balance, pas elle. Tous ses danseurs étaient en place. Tout le monde sur scène a entendu la bande-son. Même sans [oreillette] il y avait huit haut-parleurs sur scène. Ce n’était pas [de la faute] des ingé­nieurs du son. »

Un manque de profes­sion­na­lisme de la chan­teuse confirmé par une deuxième personne : « La véri­fi­ca­tion du son a duré envi­ron 20 minutes. Une doublure a fait toute la répé­ti­tion avec un micro. Mariah était à côté de la scène, et tout à la fin – et pendant 4 secondes – elle est montée sur scène a chan­tonné [trois notes]… Tout sonnait bien […] puis elle est repar­tie. »

Un manque de prépa­ra­tion qui aurait coûté cher à la chan­teuse une fois devant les camé­ras et le public : « Elle était comme un petit chiot perdu… Elle ne se tenait même pas là où elle aurait dû être… Il n’y avait aucune raison émanant de la produc­tion pour qu’elle n’ait pas pu faire [le concert]. »

Des accu­sa­tions confir­mées par la co-anima­trice de l’émis­sion, Jenny McCar­thy, qui a confirmé que Mariah Carey « n’avait pas fait de répé­ti­tions », qu’elle s’était juste conten­tée de « faire une répét’ de pas de danse en tenant son micro en or » et que le reste avait été revu avec « une doublure ». L’ani­ma­trice a ensuite enfoncé le clou en préci­sant que pour elle, il est clair que « [Mariah] n’a plus de voix ».

Contacté par le jour­nal, le porte-parole de la chan­teuse a simple­ment répondu que tout ça, « c’est pas vrai ».

Voici

Les commentaires sont fermés.