Modern technology gives us many things.

L’hôpital refuse un corps : la morgue est en panne

Pour son troisième voyage à Marsassoum, Issa Bâ, un marabout d’origine Gambienne s’est donné rendez-vous avec la mort au quartier Sourwacounda. Awa Ndiaye, sa tutrice qui l’a accueilli mercredi dernier, s’en est rendu compte ce lundi matin.
Issa Bâ âgé de 49 ans et né à Colycounda en Gambie, avait la veille, pris du thé avec ses hôtes avant de se retirer dans la chambre qui lui a été affecté et qui se trouve dans une maison voisine. Plongé dans un sommeil profond, il ne s’est jamais réveillé. C’est un corps sans vie que ses hôtes ont découvert dans la chambre. Alertés, les gendarmes postés à Marsassoum ont fait appel aux sapeurs-pompiers qui ont procédé à son évacuation sur Sédhiou. Le constat fait état d’une mort naturelle.
Utilisant le répertoire du téléphone portable du défunt, les pandores tentent de joindre ses proches en vain. Arrivés à la morgue de l’hôpital, responsables de l’EPS (Etablissement public de santé) de Sédhiou, trouvés sur place, refusent de toucher au corps. La raison invoquée est que la morgue ne fonctionne plus depuis plus d’un mois. Ils exigent dont que les conditions de son accueil soient réunis avant de l’admettre.
Ce sont des sapeurs-pompiers visiblement gênés que nous avons trouvés dans la cours de l’hôpital et qui cherchent à caser leur colis encombrant.
Ousmane DEMBA Sédhiou xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.