Modern technology gives us many things.

Les jeunes du PDS à Abidjan pour représenter Wade

La jeunesse du PDS répond à l’invitation de la jeunesse autour du Président Alassane Dramane Ouattara.
La délégation du Parti Démocratique Sénégalais invitée de ce congrès est conduite par le Secrétaire Général de l’Union des Jeunes Travaillistes Libéraux( UJTL). Il est accompagné de Fabouly Gaye et Adama Ndoye.

Les relations étroites entre ces deux partis libéraux n’est plus à démontrer. Les liens unissant, les deux chefs de file des formations à essence libérale se soudent chaque jour davantage.
Ils prônent tous 2 le “libéralisme à visage humain” sur notre continent et partout ailleurs. Le discours du SG de l’UJTL et ceux des autres intervenants montrent la volonté affichée des jeunes de travailler pour le continent autour de leur parti politique et aussi de créer une symbiose avec les autres “partis frères” du continent.

Il nous revient également, que le président Wade Abdoulye Wade, patron de l’Internationale Libérale a été l’absent le plus présent a ce troisième Congrès du Rassemblement des Jeunes Républicains.

Docteur Toussaint Manga, parlant au nom des jeunes, après avoir transmis les solutions fraternelles du Parti démocratique sénégalais à l’ensemble de la jeunesse du Parti d’Alassane Dramane Ouattara, s’est réjoui des relations fraternelles et très cordiales qui existent entre les deux chefs de parti.

Il a aussi indiqué que malgré leurs responsabilités au Parti Démocratique Sénégalais dans ce contexte
politico-judiciaire marqué par la traque systématique de nos leaders politiques, la stigmatisation, l’oppression de nos dirigeants,Abdoulaye Wade,SG du parti démocratique sénégalais a tenu à la participation des Jeunes libéraux à ce congrès.

Par ailleurs, le Secrétaire Général de l’UJTL a félicité les autorités ivoiriennes pour leur engagement résolu à inscrire leur pays sur le chemin du renforcement des libertés individuelles et collectives à la différence du Sénégal où l’option du nouveau président sénégalais est d’ériger la restriction des libertés en règle.

Pour terminer il a encouragé la jeunesse à poursuivre son action dans le sens de la réélection de “ADO” dès le premier tour.

 

Les commentaires sont fermés.