Modern technology gives us many things.

Les agresseurs du gardien de but décédé toujours en fuite

SCAN SPORT – La police sud-africaine recherche toujours activement les individus qui ont tué Senzo Meyiwa, joueur de football de 27 ans dimanche.
L’émotion reste palpable en Afrique du Sud. Et ce depuis dimanche et l’annonce du décès de Senzo Meyiwa, gardien de but de la sélection tué par balles alors qu’il se trouvait avec des amis. Les agresseurs du capitaine de l’équipe sud-africaine, tué dimanche lors d’un cambriolage, étaient toujours en fuite mardi matin, selon la police sud-africaine qui prépare deux portraits robots. «Aucune arrestation n’a eu lieu, rien, l’enquête continue», a indiqué à l’AFP un porte-parole de la police, le brigadier Neville Malila.
Deux portraits robots des agresseurs du joueur dont la mort est vécue comme un drame national en Afrique du Sud doivent être diffusés «dans l’après-midi» et les enquêteurs ont commencé à recueillir des témoignages. La veille, une forte récompense de 250.000 rands (18.000 euros) a été promise à quiconque donnerait des informations pour arrêter l’assassin du joueur.

Les commentaires sont fermés.