Modern technology gives us many things.

L’école des enfants de la fille de Brigitte Macron sous haute surveillance

Pour des raisons de sécu­rité, les abords de l’école où sont scola­ri­sés les enfants de Tiphaine Auzière sont quoti­dien­ne­ment surveillés par la police natio­nale.

Face aux menaces qui pèsent sur Emma­nuel Macron depuis son entrée à l’Ély­sée, l’école de ses petits-enfants du président de la Répu­blique a été placée sous surveillance judi­ciaire. Comme le révèle La Voix du Nord, les forces de l’ordre du Montreuillois patrouillent régu­liè­re­ment les abords de établis­se­ment dans lequel sont scola­ri­sés Elise et Aurèle, les enfants de Tiphaine Auzière, la fille cadette de Brigitte Macron. Les agents de la commune où réside la famille y sont présents à chaque heure d’en­trée et de sortie des élèves et pratiquent des « surveillances dyna­miques » plusieurs fois dans la jour­née.

Si elle fait « confiance aux services de sécu­rité », la jeune maman, dont l’en­ga­ge­ment en tant que suppléante aux élec­tions légis­la­tives dans le Nord-Pas-de-Calais suscite de nombreuses critiques, assure néan­moins n’avoir « rien demandé du tout ». Et d’ajou­ter : “S’ils ont pris cette déci­sion, c’est qu’il la jugent néces­saire.

Incon­nue du grand public il y a encore quelques mois, Tiphaine Auzière a vu son expo­si­tion média­tique explo­ser le jour où elle s’est enga­gée dans la campagne de son beau-père. Depuis, l’avo­cate est même appa­rue à plusieurs reprises aux côtés de son compa­gnon Antoine Choteau et de leurs enfants dans la presse.

Très présents autour de leur « Daddy », les enfants de Tiphaine et Laurence, l’autre fille de Brigitte Macron ont fêté avec toute la famille la victoire le 7 mai d’Emma­nuel Macron. Ils étaient aussi sur le tapis rouge de l’Elysée le jour de l’inves­ti­ture de leur grand-père de 39 ans.

Gala

Les commentaires sont fermés.