Modern technology gives us many things.

L’avant/après effrayant d’une jeune maman victime d’une agression

Agressée par son ex-petit ami dimanche dernier, Jenna Louise Thomas est devenue méconnaissable. Cette mère de famille de 22 ans a choisi de partager les photos terribles de ses blessures afin de dénoncer la violence inouïe de son compagnon. Au Pays de Galles, Jamie Webber reste introuvable. Une chasse à l’homme a été ouverte, indique le Daily Mail.

Jenna Louise Thomas craint toujours pour sa vie. Avec son fils Romeo (4 ans), elle n’ose pas encore retourner dans son appartement situé à Newport (Pays de Galles). Dimanche passé, elle a été victime d’une terrible agression de la part de Jamie Webber, son ex-petit ami. La scène s’est déroulée sous les yeux de l’enfant. Cette maman de 22 ans, dont le visage a été défiguré par la violence des coups, ne veut plus revivre le même calvaire.

“J’ai failli mourir”
“Avec mon fils, nous étions en train de dormir dans mon lit quand il a commencé à discuter et à crier sur ce que je devais faire avec le père de mon fils. Ensuite, il m’a frappée et a continué à m’attaquer. Il m’a frappée jusqu’à ce que je m’évanouisse. Il a continué encore et encore. J’ai failli mourir. Il l’a fait quatre fois au total. Mes yeux sont plein de sang à cause de la violence ses coups”, a écrit Jenna Louise Thomas sur Facebook.

Jenna Louise Thomas a d’abord crié au secours par la fenêtre. Poursuivie par son bourreau, elle est ensuite sortie dans la rue pour demander de l’aide. Mais Jamie Webber ne la lâchait pas d’une semelle. “C’est brouillon dans ma tête. Mais je me rappelle juste de mes voisins et du sang”, a ajouté la victime.

Chasse à l’homme
Dimanche passé, Jenna Louise Thomas a porté plainte à la police. Une chasse à l’homme a été ouverte au Pays de Galles. Les autorités galloises sont arrivées à la conclusion que Jamie Webber est une personne “potentiellement” dangereuse qui doit rester éloigné de son ancienne compagne. Il aurait quitté la ville.

“Mon petit garçon a besoin de dormir dans son lit mais nous sommes tous les deux effrayés à l’idée de retourner à la maison et qu’il soit toujours dans les parages. Si quelqu’un sait où il se trouve, dites-le à la police s’il vous plait”, a conclu Jenna Louise Thomas.

7sur7.be

Les commentaires sont fermés.