Modern technology gives us many things.

La jupe portée par Brigitte Macron à l’Elysée déclenche des propos sexistes

Arri­vée à l’Elysée dix minutes avant son mari, Brigitte Macron est appa­rue dans une robe bleue signée Louis Vuit­ton. Une tenue qui n’a pas manqué de faire réagir certains commen­ta­teurs média­tiques.

 

François Hollande n’étant pas accom­pa­gné d’une première dame, Brigitte Macron a appris qu’elle ne pour­rait pas être présente au côté de son mari, Emma­nuel, lors de son entrée à l’Elysée, ce dimanche 14 mai. Arri­vée dix minutes avant le président élu, la future première dame a donc été accueillie par le chef du proto­cole de l’Elysée avant de traver­ser seule la cour du palais. Vêtue d’une robe bleu lavande dessi­née spécia­le­ment pour l’occa­sion par le créa­teur Nico­las Ghesquiere de la maison Louis Vuit­ton, Brigitte Macron n’a pas laissé le public insen­sible. Alors que de nombreux inter­nautes saluaient son élégance en ligne, les commen­ta­teurs de France 2 décla­raient de leur côté: “notez la jupe assez courte pour le proto­cole”.

Rapi­de­ment, ces propos ont été repris sur Twit­ter où plusieurs utili­sa­teurs s’en sont indi­gné, jugeant cette remarque miso­gyne et sexiste. Alors que certains twit­tos s’étaient eux attar­dés sur le possible prix de cette robe signée d’un grand coutu­rier (en fait prêtée par la marque de luxe), le fait que la taille du tissu importe davan­tage aux commen­ta­teurs poli­tiques a de quoi surprendre. La mode est après tout l’une des grandes forces de la France aux yeux du monde, il semble donc peu surpre­nant que la future première dame du pays décide de porter une pièce dessi­née par un grand créa­teur. Notons au passage qu’aucun proto­cole offi­ciel ne déter­mine la taille de la tenue qui doit être portée par l’épouse du président, chacune des premières dames choi­sis­sant sa tenue selon ses envies. Avec l’arri­vée d’un couple moderne à l’Elysée, les commen­ta­teurs vont désor­mais devoir apprendre à modi­fier leurs attentes concer­nant l’image que renvoient le président de la Répu­blique et son épouse.

Gala

Les commentaires sont fermés.