Modern technology gives us many things.

La folle et tragique vie de la plus jeune milliardaire américaine

C’est un beau cadeau d’anniversaire. Lynsi Snyder qui a fêté ses 35 ans le 5 mai dernier a reçu près de 1,5 milliard de dollars. Pas en cash bien sûr mais cette jeune Américaine vient d’hériter de la chaîne de fast food californienne In-N-Out, une entreprise non cotée mais dont la valeur est estimée entre 1,3 milliard et 2 milliards de dollars par la presse américaine.

Si Lynsi Snyder peut paraître chanceuse, la jeune femme n’a pas pour autant eu une vie de rêve. A 35 ans, l’héritière a eu plusieurs vies. Et pas toujours heureuses. L’Américaine a perdu à l’âge de 17 ans son père qui gérait l’entreprise familiale. Lui même avait succédé à son frère mort dans un accident d’avion. Et la jeune femme n’est pas plus heureuse en amour puisqu’elle a malgré son jeune âge eu 4 maris et connu des divorces houleux.

Retour sur la saga In-N-Out Burger faite de grands succès et de quelques drames.

C’est en 1948 que deux Californiens Harry Snyder et son épouse Esther créent à Baldwin Park, près de Los Angeles, un restaurant de burger de qualité. Le crédo de l’enseigne: “donner au client la nourriture la plus fraiche, de la meilleure qualité qu’on puisse trouver et leur offrir un service chaleureux dans un lieu d’une propreté étincelante.” Un concept de fast food haut de gamme bien connu aujourd’hui mais novateur pour l’époque. Il s’agit en outre du premier restaurant où les clients peuvent… commander depuis l’extérieur du bâtiment grâce à un interphone, d’où le nom In-N-Out (à l’intérieur et à l’extérieur). A la mort du fondateur en 1976, c’est son fils Rich (l’oncle de Lynsi) qui reprend les rênes de la société. La société passe de 18 à 93 restaurants et s’étend sur de nouveaux Etats jusqu’à sa mort tragique en 1993 dans un accident d’avion. Son frère Guy prend la présidence, la développe à son tour fortement (57 restaurants ouverts en 6 ans) mais décède à son tour tragiquement d’une overdose médicamenteuse d’antidouleurs en 1999. “Mon monde s’est effondré, explique sur CBS News la jeune femme qui avait alors 17 ans. Après la mort de mon père, je savais que je ne pourrais plus rester seule.” Des années décidément guère joyeuses pour la jeune femme qui échappe à deux tentatives de kidnapping.  Dans les années 2000, l’entreprise connaît un succès croissant et devient culte. Les Californiens plébiscitent les burgers de cette chaîne qui ne cuisine que des produits frais ainsi que les menus secrets qui ne sont pas à la carte et qui se transmettent de bouche à oreille. C’est la fondatrice Esther qui reprend la direction de l’entreprise à la mort de ses fils. La jeune Lynsi est promise à hériter. Sa grand-mère dans son testament souhaite lui léguer 50% de l’entreprise à son 30ème anniversaire en 2012 puis les 47 autres pourcents détenus par sa famille pour ses 35 ans.

 

Les commentaires sont fermés.