Modern technology gives us many things.

La CEDEAO va revoir son protocole sur la libre circulation

Le Président de la commission de la CEDEAO, M. Kadaré Désiré Ouédraogo (photo), a déclaré que la Commission avait lancé le processus de révision de son protocole phare sur la libre circulation pour éliminer l’exigence d’un titre de séjour qui a été une source de discrimination et de harcèlement de citoyens de la Communauté.

Le protocole sur la libre circulation des personnes, en vigueur depuis 35 ans, le droit de résidence et d’établissement, donnent aux citoyens de la communauté le droit de se rendre dans les pays de la région pour une période de 90 jours sans visa, faisant ainsi de la CEDEAO la seule communauté économique régionale d’Afrique avec un tel régime sans visa.

La Communauté a indiqué dans un communiqué publié mercredi à Abuja que M. Ouédraogo avait révélé, lors de l’accréditation de l’ambassadeur du Burkina Faso au Nigeria, que Grégoire Ndo était le représentant spécial de son pays à la CEDEAO.

En effet, il a exprimé l’espoir que l’instrument révisé serait signé lors du prochain sommet des dirigeants régionaux afin que « nos populations puissent se sentir comme un seul et unique peuple ».

 

Les commentaires sont fermés.