Modern technology gives us many things.

Kim Karda­shian : décou­vrez le visage de ses agres­seurs présu­més

Ce matin, on appre­nait que dix-sept personnes avaient été inter­pel­lées dans le cadre de l’enquête sur le braquage de Kim Karda­shian en octobre dernier. Le site people améri­cain TMZ vient de dévoi­ler des clichés montrant le visage des agres­seurs présu­més.

 Ils allaient me tirer dans le dos. Il n’y avait pas moyen de sortir, ça me boule­verse rien que d’y penser”. Ce week-end,  Kim Karda­shian s’ex­pri­mait pour la première fois sur le spec­ta­cu­laire braquage dont elle a été victime, dans la nuit du 2 au 3 octobre 2016, dans une rési­dence hôte­lière de luxe à Paris. Ces extraits diffu­sés dans un teaser de l’émis­sion L’in­croyable famille Karda­shian, prennent d’au­tant plus de relief après le coup de filet réalisé ce matin par la brigade de répres­sion du bandi­tisme (BRB) de la Police judi­ciaire. Le site people améri­cain TMZ n’a d’ailleurs pas tardé avant de diffu­ser les premières photos des agres­seurs présu­més de Kim, que vous trou­ve­rez ici.

«Au total, dix-sept personnes, quatorze hommes et trois femmes, ont été inter­pel­lées lundi dans cette affaire, selon les infor­ma­tions de fran­ceinfoLa plupart des arres­ta­tions ont eu lieu lundi matin en région pari­sienne, dans les dépar­te­ments du Val-de-Marne et de Seine-Saint-Denis. Plusieurs personnes ont ainsi été arrê­tées à Créteil, au Raincy, à Vincennes, à Noisy-le-Sec, à Charen­ton-le-Pont et à Paris. (…) Le plus jeune des inter­pel­lés est âgé de 22 ans, mais, parmi ceux qui ont été mis en garde à vue lundi matin, on trouve une bande de sexa­gé­naires et de septua­gé­naires.

Les gardes à vue des 17 préve­nus qui se déroulent depuis le 36 quai des Orfèvres à Paris pour­ront durer jusqu’à 96 heures, l’enquête étant ouverte pour « vol avec arme en bande orga­ni­sée », en plus d’asso­cia­tion de malfai­teurs” et « séques­tra­tion » comme le précise l’AFP. 

 

Gala

Les commentaires sont fermés.