Modern technology gives us many things.

Khaly Diakhaté : Parcours d’un artiste, plasticien engagé (photos)

(Cliquez sur les photos en haut de page pour faire défiler)

Le festival afro pixel 4 qui bat son plein à Ker Thiossane au quartier Sicap liberté 2 et environs. Il offre au public une occasion privilégiée pour faire de belles rencontres. Xibaaru.com est allé à la rencontre de M Khaly Diakhaté, un artiste plasticien très engagé dans le domaine de la transmission des savoirs par l’art pour l’éveil des consciences.
khaly diakhaté artisteKhaly Diakhaté (photo ci-contre) est un artiste plasticien illustrateur de bandes dessinées. Ce natif de Pikine dans la banlieue dakaroise a épousé l’art à bas-âge. Il a surmonté vents et marées pour exercer ce métier qu’il considère comme un don du ciel.
Khaly et l’art c’est une vieille histoire.
« J’ai commencé à dessiner comme professionnel en 1978 au quotidien de Hann, le Soleil. J’ai fait passer des bandes dessinées comme Bal le soir suivi des Méfaits du Xessal, Le bébé abandonné, La maison hantée, après j’ai commencé à illustrer pour zone 2, un hebdomadaire sportif. Quand j’étais à l’école coranique je commençais à dessiner. a l’époque je devrais avoir 4 ans ou 5 ans. C’est un don, je ne l’ai pas appris quelque part. Mon crayon était toujours avec moi, je dessinais toujours ce que je voyais. C’est une obsession, quelque chose qui me dépasse. J’aimais tellement le dessin que je ne pouvais pas m’en passer. Mes parents m’interdisaient le dessin mais quand ils ont vu que j’ai gagné un concours de dessin, comme ça devenait finalement sérieux, ils ont commencé à m’encourager » a-t-il confié.
Dessiner pour éveiller les consciences..
Agé à peine de quarante ans aujourd’hui, Khaly Diakhaté, artiste engagé se dresse contre les maux de la société sénégalaise. Ses œuvres traduisent sa volonté de contribuer au quotidien pour le changement de comportement des dakarois.
« Dans mes fresques, je lutte souvent contre l’égoïsme en exprimant des sentiments de partage et de paix en Afrique .Il est inacceptable que l’Afrique s’entre déchire, que des frères de même sang continuent à faire la guerre. Je suis un artiste engagé qui a toujours œuvré pour la Paix. Dans mes œuvres, j’interpelle aussi le citoyen dakarois sur certains comportements tels qu’uriner dans la rue .Il faut que cela cesse.Nous, artistes sommes des porteurs de voix, des missionnaires » a précisé M Diakhaté.
Un artiste est aussi un éducateur…
La vieillesse mène à la décadence. Khaly le sait. C’est pourquoi transmet-il ses savoirs aux jeunes générations.
« A Pikine, je fais le tour des écoles, j’enseigne le dessin aux enfants bénévolement. Là, j’interviens, je parle avec les enfants, je leur montre mes dessins, leur parle de ma carrière. J’essaie de les mettre sur le droit chemin. Je pense qu’être un éducateur ce n’est pas seulement être un maitre d’école, un artiste aussi est un éducateur et moi je suis très engagé dans ce sens »
Travailler honnêtement pour bien résister…
Cette transmission de savoirs nécessite une bonne dose de résistance qui ne manque point chez cet artiste plasticien.
« Je travaille beaucoup pour résister. Je travaille beaucoup et honnêtement. Il ne faut pas se verser dans la facilité. Il faut aider son prochain, éveiller les consciences. Même si j’ai du travail, quand des enfants viennent chez moi, j’arrête tout et je leur fait des séances de dessins pour ne pas les décevoir. C’est ça aussi qui me donne la force de résister ».
Etre artiste ce n’est pas gagner de l’argent et le gaspiller…
Il reviendra à la charge pour dire : « Etre artiste c’est vraiment un engagement qui n’est pas à la portée de tout le monde. Etre artiste ne veut pas dire chercher de l’argent, gaspiller non cela n’est pas ma façon. Ma conception c’est de gagner beaucoup d’argent, le maximum possible et le partager avec mon entourage. Ceux qui me connaissent à Pikine savent que je vis comme ça ».
Khaly Diakhaté compte néanmoins continuer la conscientisation des masses populaires à travers ses œuvres oh combien importantes.
Adama Diaby au festival afro pixel 4 pour xibaaru.com

 

Les commentaires sont fermés.