Modern technology gives us many things.

10 pays qui portent le nom d’un personnage historique, et que vous ignorez

Le monde compte près de 200 pays, et beaucoup possèdent des noms dont la plupart d’entre nous ne connaissent pas réellement l’origine. Par exemple, on constate que certains sont baptisés selon les noms de personnages historiques célèbres. De la Colombie aux Seychelles en passant par l’Arabie Saoudite, en voici 10 dont vous ignorez sans doute l’explication :

Le Salar de Uyuni est l’un des lieux les plus visités de Bolivie. Crédit photo : Shutterstock / Olga Kot Photo

Philippines :

Ce pays d’Asie du sud-est a été nommé ainsi en rapport avec un membre de la famille royale espagnole: le roi Philippe II (Felipe II, ndlr). À l’époque, le roi Charles I d’Espagne envoie Ferdinand Magellan en mission à la découverte du monde. En 1521, ce dernier atteint les côtes du pays et proclame cette terre comme faisant partie de la monarchie espagnole. Plus tard, l’explorateur Ruy López de Villalobos donnera à ce territoire le nom du fils de Charles II, Philippe II. Voilà pourquoi aujourd’hui ces îles s’appellent Philippines.

Colombie :

Cette terre abritant près de 50 millions d’habitants a été baptisé ainsi en rapport avec le célèbre navigateur Christophe Colomb. À l’époque, en 1492, il fait partie de l’équipage envoyé par la cour afin d’’explorer le monde à bord du bateau « Santa Maria ». Certains disent qu’il n’a jamais visité le pays qui porte son nom, d’autres affirment qu’il y aurait posé son pied durant son troisième voyage. Quoi qu’il en soit, on sait pourquoi la Colombie se nomme ainsi.

Seychelles :

Crédit photo : Muzeo

L’aventurier Vasco de Gama a été le premier a placé les Seychelles sur une carte du monde. Il les appelle alors « Admiral Islands ». Mais en 1756, le capitaine français Corneille Nicholas Morphey passe par là et déclare le territoire comme appartenant à la France. Il en profite également pour changer son nom nom d’après celui de Jean Moreau de Séchelles, le ministre des finances de l’époque. Plus tard, les îles deviendront les Seychelles.

Arabie Saoudite :

Reconnu comme un état souverain d’Asie occidentale et aussi connu sous le nom de « Royaume d’Arabie Saoudite », l’Arabie Saoudite porte le nom de sa famille royale: les Al Saoud. En 1932, la nation que nous connaissons aujourd’hui est créée par Abdelaziz ben Abderrahmane Al Saoud, dit Ibn Saoud. Il souhaite unifier différentes parties de la Péninsule Arabique en un seul pays. Aujourd’hui, la famille Al Saoud compte 25 000 descendants, dont 200 princes.

Bolivie :

Ce pays d’Amérique centrale porte le nom d’une célèbre figure locale qui s’est grandement battu pour l’indépendance du pays : Simon Bolivar. Il a notamment aidé les colonies sud-américaines faire céder la domination des Espagnols, qui ont contrôlé la région pendant une période de 16 ans. En 1825, après que la guerre d’indépendance, menée par Bolivar, a été enfin gagnée, le pays a pris le nom de son principal leader. Ce dernier a même aidé le nouveau pays à se construire tel que nous le connaissons aujourd’hui.

Île Maurice :

Ce sont les Hollandais au 16ème siècle qui ont baptisé l’île en rapport au Prince Maurits van Oranje. Mais dès 1715, la Compagnie française des Indes orientales met la main sur le territoire et le proclame français. Plus tard, l’île sera colonisée par les Britanniques. Cependant, en dépit des différentes périodes de domination, le nom donné par les Hollandais est toujours resté.

Swaziland :

Situé entre le Mozambique et l’Afrique du Sud, le Swaziland a été nommé ainsi en hommage à son roi Mswati II, aussi connu sous le nom de Mswazi. Durant son règne, il n’a pas seulement doublé la superficie du pays, il a également été celui qui a réussi à unir la population, pendant longtemps divisée. À sa mort, les habitants ont commencé à s’appeler « gens de Mswazi » ou juste « Swazis », d’où le nom de la nation aujourd’hui.

Îles Cook :

Ces petits bouts de terre portent le nom de l’explorateur James Cook. Entre 1773 et 1779, il les a découvertes, visitées et baptisées les îles Hervey. Mais au début des années 1800, le cartographe russe Adam Johann von Krusenstern publie l’ouvrage « Atlas de l’Océan Pacifique » dans lequel il renomme le territoire « les Îles Cook ». Aujourd’hui, le nom est encore et toujours utilisé.

Kiribati :

Bien qu’il fût découvert par le capitaine James Cook, le territoire composé de 33 atolls a été nommé au départ « les Îles Gilbert » en hommage à l’explorateur britannique Thomas Gilbert. On pourrait alors se demander pourquoi ce paradis naturel qui attire chaque année de nombreux touristes s’appelle aujourd’hui Kiribati ? Et bien la réponse est toute simple. En réalité, dans le dialecte local, Kiribati n’est autre que la traduction de Gilbert.

Îles Marshall :

Ce minuscule pays est constitué de quelque 1 200 îles et îlots. En 1778, alors qu’il transporte des prisonniers pour les emmener d’Angleterre en Australie, l’explorateur britannique John Marhsall est le premier à y poser les pieds. C’est donc en toute logique que depuis ce jour, le territoire porte son nom.

Les commentaires sont fermés.