Modern technology gives us many things.

Ivanka Trump s’attire la colère des internautes à cause de cette photo

Ivanka Trump a partagé sur Twitter une photo où on la voit câliner son fils de deux ans. Les opposants à son père, le président américain Donald Trump, n’ont pas manqué de dresser un parallèle avec sa politique stricte d’immigration, comme l’a constaté le Guardian.

Ivanka Trump aurait peut-être dû réfléchir à deux fois avant de partager cette photo. Le timing choisi pour la publier est particulièrement malheureux puisque son père, le président Trump, a officiellement adopté une politique de tolérance zéro à l’égard de l’immigration illégale depuis ce mois-ci.

Des jeunes enfants séparés de leurs parents
Auparavant, les familles soupçonnées de traverser illégalement la frontière étaient maintenues ensemble jusqu’à ce que leur cas soit réglé. Désormais, les jeunes enfants sont brutalement séparés à la frontière des adultes qui prétendent être leurs parents.

« N’est-ce pas la meilleure des sensations de câliner votre enfant, alors que vous savez exactement où il est: en sécurité dans vos bras? » a ainsi demandé le comédien américain Patton Oswalt à la « Première fille. »

« Quelle chance vous avez de pouvoir faire cela avec vos enfants. Pendant ce temps, il y a 1.500 enfants qui manquent à leurs parents à la suite des ordres de votre père. Le fait que vous et d’autres soi-disant « leaders » avez regardé sans rien faire est éloquent », a écrit un autre internaute.

« Une politique barbare dont Ivanka Trump est complice »
Brian Klaas, un étudiant à la London School of Economics et ancien stratège des démocrates, ne s’est pas fait prier pour tacler la fille de Donald Trump: « C’est un spectacle incroyable, étant donné la colère grandissante du public contre les enfants qui sont arrachés à leurs parents à la frontière. Une politique barbare dont Ivanka Trump est complice en la soutenant. »

De nombreuses mères américaines ont également appelé l’épouse de Jared Kushner à agir. « Vous êtes mère de trois enfants », a écrit une mère inquiète. « Moi aussi. Imaginez qu’un homme en uniforme emmène votre bébé vulnérable et que vous ne le revoyez plus jamais. C’est ce qui arrive, à cause de la politique de votre père. FAITES QUELQUE CHOSE! », a demandé l’une d’entre elles. « Une vraie mère serait désolée pour les enfants qui souffrent de la politique de votre père », a écrit une autre. « J’aimerais que vous ayiez le courage de nous dire ce que vous pensez vraiment du #MissingChildren. Aucune mère ne peut accepter cela, n’est-ce pas?, a demandé une autre internaute.

Des centaines d’enfants chez des « sponsors » américains
En avril, un rapport du New York Times affirmait que depuis octobre, plus de 700 enfants ont été séparés de ceux qui prétendent être leurs parents. Plus d’une centaine d’entre eux avaient moins de quatre ans. Toujours selon le journal new-yorkais, le gouvernement a également perdu le contact avec plus de 1.500 enfants migrants qui ont été placés chez des « sponsors » américains après avoir traversé la frontière seuls

 

7sur7.be

Les commentaires sont fermés.