Ce qui se  passe à Fatick est tout simplement surréaliste. Pour contourner la grève des syndicats d’enseignants et le refus de ces derniers de surveiller les examens, les autorités ont trouvé une parade pour le moins insolite. Des Agents de la sécurité de proximité (ASP) et des élèves du collège ont été « recrutés » pour surveiller les examens des écoles primaires publiques.

Les représentants locaux des syndicats dénoncent une « forfaiture » de l’Etat qu’ils accusent de violer les lois et règlements. « Ce qui se passe ici à Fatick, c’est du jamais vu. L’Etat a pris les ASP et même des élèves de la classe de 3e pour surveiller les examens. Ce qui est une violation manifeste du règlement. Je me demande bien si ces examens se déroulent sérieusement », s’est indigné un enseignant gréviste sur la Rfm.

Les Syndicats représentatifs d’enseignants vont continuer leur plan d’action pour emmener l’Etat à satisfaire leur plateforme revendicative. Ils vont opérer un débrayage le jeudi à partir de 09 heures et faire une grève générale le vendredi, matérialisée par une marche nationale dans les rues de Dakar.

 

Pressafrik

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here