Modern technology gives us many things.

Ghana: Les femmes dépigmentées ne sont pas acceptées au service d’immigration

Au Ghana, vouloir affiner sa beauté peut porter préjudice plus tard, comme c’est le cas en ce moment. Le service de l’immigration ghanéen vient de donner une liste de critères pour toutes les personnes qui désirent se joindre à elle. Parmi ces critères, on retrouve la dépigmentation de la peau.

Les personnes tatouées, les personnes portant des dreadlocks, les personnes aux jambes arquées et les femmes dépigmentées, sont qualifiées d’indésirables au service de l’immigration ghanéen. Ce dernier a livré ses critères pour les candidats voulant joindre ses rangs ce lundi 08 janvier.

Mesures sexistes, selon les internautes

Parmi cette liste de personnes indésirables, rien d’autre n’a attiré l’attention des internautes que les femmes dépigmentées, et à la peau marquée par les vergetures. Sur les réseaux sociaux, cette mesure a été jugée de sexiste et d’injuste.

Les recruteurs du service d’immigration ont très vite réagi en rejetant ces critiques. Pour eux, ces mesures n’ont rien de sexistes, mais, répondent juste à des raisons sanitaires. En effet, toujours selon les recruteurs, les conditions d’entraînement auxquelles seront soumis les candidats sont très difficiles.

« Le travail que nous faisons est fatigant et l’entraînement est tel que si vous vous êtes blanchie la peau, ou avez des marques chirurgicales sur votre corps pendant les exercices, vous pourriez avoir des hémorragies », a expliqué à la BBC, un agent des services de l’immigration.

Le service d’immigration ghanéen a reçu jusqu’à ce jour 84 000 demandes pour seulement 500 emplois disponibles.

Afrikmag

1 commentaire
  1. LastKareem dit

    I have noticed you don’t monetize your page, don’t waste your traffic,
    you can earn extra bucks every month because you’ve got hi quality content.
    If you want to know how to make extra money, search for: Mertiso’s tips best adsense alternative

Les commentaires sont fermés.