Modern technology gives us many things.

Gadiaga et Rampino…Le procureur demande le mandat de dépôt

Le jet-setteur Cheikh Gadiaga, fondateur d’un site d’informations et son «nègre de service » Moïse Rampino ont bénéficié hier, d’un second retour de parquet. Ils ont passé la nuit au Commissariat central. Sauf situation contraire, ils passeront leur nuit en détention à Rebeuss. En effet, selon le journal Libération, le Procureur a requis contre eux une information judiciaire et un mandat de dépôt. Un juge d’instruction sera désigné à cet effet, aujourd’hui.

Cheikh Gdiaga et Moïse Rampino sont poursuivis pour délits d’association de malfaiteurs, chantages, extorsion de fonds. Le premier est également poursuivi pour diffamation et utilisation frauduleuse de données par le biais d’un système informatique. Quant au second, il lui est reproché le délit d’usurpation de fonctions.

Pour rappel, ils sont accusés d’avoir mis en place un site d’informations pour s’attaquer à des pontes de la République, avant de les faire chanter. Le promoteur de lutte Gaston Mbengue accusé d’être de connivence avec les présumés auteurs de ce chantage, a été auditionné avant-hier à la Section de recherches puis, relaxé.

Les commentaires sont fermés.