Modern technology gives us many things.

FESMUB : le Rappeur Matador invite les pouvoirs publics à plus de soutien aux cultures urbaines

Le Rap sénégalais a beaucoup progressé depuis maintenant une trentaine d’année mais il a besoin de plus de soutien de la part des autorités pour relever les défis qui se dressent encore devant les cultures urbaines, c’est l’avis du rappeur Matador. Il est à Bignona pour les besoins de la 5ème édition du festival des musiques urbaines qui a démarré Mercredi. Pour l’artiste, les défis à surmonter sont nombreux mais la formation des jeunes qui gravitent autour de ce genre musical est un passage obligé pour que ces jeunes continuent de jouer leur partition dans le développement de notre pays. Cependant, d’autres obstacles comme les infrastructures pour se professionnaliser, des ressources humaines de qualité mais également la formation des acteurs au TIC et la tenue de beaucoup de cadres d’expression comme le festival de Bignona,  ne sont pas à négliger selon toujours Matador. Il se félicite du fait que l’Etat ait mis, depuis l’année, un fonds de développement des cultures urbaines, ce qui est une très bonne chose et un bon début mais il pense que l’Etat peut améliorer sensiblement cette cagnotte.

La cinquième édition du FESMUB a démarré Mercredi et se poursuit jusqu’au 30. Au menu, des concerts mais aussi des ateliers de formation au métier de musique et dérivés.

 

L.BADIANE pour xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.