Modern technology gives us many things.

Une femme découverte avec les seins mutilé

L’horrible découverte d’une jeune femme dans le quartier Sandpit à Buéa avec les deux seins mutilés a plongé les habitants dans un choc total. Rappelons que Buéa est une ville du Cameroun qui se situe au pied du Mont Cameroun et est la capitale de la région Sud-Ouest du pays

Ajaga carine, âgée d’une trentaine d’années a été découverte nue et abandonnée à côté d’un lieu de détente aux premières heures du mercredi 21 février 2018. Elle avait les seins complètement mutilés.

S’adressant aux journalistes, Harriette Mbapi, une infirmière à l’hôpital régional de Buea, qui a trouvé la victime allongée devant sa maison, alors qu’elle se rendait au travail, a déclaré :

« Quand je l’ai vue pour la première fois nue, j’étais terrifiée, je pensais qu’elle était morte. Mais j’ai pris mon courage à deux mains et je me suis rapprochée d’elle. Je lui ai demandé son nom et elle n’a pas répondu. Alors quand je l’ai bien observée, j’ai découvert que ses deux avaient été mutilés et nous croyons que l’acte a été commis par un professionnel parce qu’il n’y avait pas de saignement. Seul un professionnel peut réaliser une telle chose avec une telle expertise ».

Ayant vu dans qu’elle était la victime était, elle a alerté quelques voisins. « C’est à ce moment que nous avons appelé la Brigade d’intervention rapide ».

Catherine a été admise d’urgence à l’hôpital général de Buea, où elle a subi des interventions chirurgicales. Elle a perdu son sein gauche et sa vulve a été complètement enlevée.

Depuis le début de la crise anglophone, les habitants du Nord-Ouest et du Sud-Ouest vivent dans la peur et l’insécurité.

Crédit photo :cna news

Afrikmag

Les commentaires sont fermés.