Facebook et Google s’installent au Nigéria. L’objectif est de renforcer les incubateurs d’entreprises, former les développeurs, et apporter des fonds aux startups africaines.

Le 22 novembre dernier, lors d’une conférence à Lagos, Ebele Okobi, Directrice des politiques publiques pour l’Afrique de Facebook avait annoncé que le géant américain allait financer un espace communautaire destiné aux start up au Nigéria et des programmes de formation au numérique.

« Nous sommes là aujourd’hui car Facebook veut investir au Nigeria. Nous voulons soutenir les personnes et les organisations qui créent des opportunités économiques ». Objectif : former 50 000 PME et entrepreneurs au numérique et aux services Facebook afin de dynamiser la croissance et le développement. Une cible en particulier : les industries créatives et les entrepreneurs culturels, qui constituent selon Okobi la pierre angulaire de l’influence économique du Nigeria.

Pour se faire, Les géants américains ont signé un accord avec l’incubateur de Lagos CC_Hub pour créer un espace communautaire en 2018, le NG_HUB, qui rassemblera développeurs, entrepreneurs et start up, afin de leurs proposer des bureaux et des formations. Facebook va également s’associer avec d’autres « clusters » numériques à Abuja, à Kaduna, Jos et Enugu.

Emeka Afigbo, responsable des partenariats stratégiques pour l’Afrique et le Moyen Orient a déclaré pour sa part  « le Nigeria est en train de produire une nouvelle génération de start-up qui ont un potentiel incroyable ».

Outre ces collaborations, Facebook devrait collaborer avec la Banque africaine de développement (BAD) pour un projet destiné à former les Nigérians au code informatique.

afrikmag

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here