Modern technology gives us many things.

“Etre le sosie d’Angelina Jolie, c’est parfois embarrassant !”

Ressembler à Angelina Jolie, bénédiction ou calamité ? C’est le dilemme de Melissa, une mère de famille américaine. Si elle s’en amuse, il est parfois difficile d’être un sex-symbol malgré soi.

Melissa Baizen, 34 ans, a une vie tout à fait tranquille. Cette opticienne, maman de deux garçons, vit paisiblement à Hales Corners, un village de 7 000 habitants dans le Wisconsin aux Etats-Unis. Mais si, sur le papier, Melissa est une Américaine ordinaire, il suffit d’apercevoir son joli minois pour comprendre que tout n’est pas si simple.

Le petit piment en plus, c’est que Dame Nature s’est tendrement penchée sur son berceau pour lui faire don d’une beauté similaire à celle d’une célèbre star hollywoodienne : Angelina Jolie. Pas de quoi râler ni demander un remboursement, me direz-vous. Seulement voilà : lorsqu’on mène sa vie loin des paillettes de Hollywood, avoir le physique d’une des stars les plus sexy de la planète n’est pas toujours un cadeau. Avant d’attirer tous les regards, Melissa a eu une enfance paisible et anonyme.

“Moi, je ne vois pas la ressemblance”

“C’est à la fin de son adolescence que l’on a commencé à me comparer à Angelina Jolie. A l’époque, je reconnais que ça m’a aidée à prendre confiance en moi. Mais c’est récemment qu’on me compare autant à elle. Et franchement, je ne sais pas pourquoi. J’ai peut-être ses lèvres, mais pas ses dents. Je déteste les miennes. Bref, je ne vois pas toujours la ressemblance.” Pour une opticienne, Melissa aurait bien besoin de changer de lunettes ! Car nous, en un coup d’œil, nous voyons très bien les similitudes : bouche pulpeuse, yeux couleur lagon, pommettes hautes, nez retroussé, teint diaphane, poitrine généreuse

Melissa reconnaît volontiers avoir vu tous les films de la star américaine et admirer ses combats humanitaires. “Je trouve ça marrant et surréaliste d’être comparée à Angelina Jolie, que je considère comme une idole. C’est une femme forte et sûre d’elle. De nombreuses filles devraient s’en inspirer. Cependant, ma personnalité est totalement différente. Je pense que je suis plus spontanée et beaucoup moins sérieuse qu’elle.”

Son mari est contrarié par la ressemblance !

Elle a beau le nier, son entourage est unanime. “Mes amis et ma famille sont d’accord pour dire que je lui ressemble. Au travail, on m’a surnommée Angelina Jolie. Je trouve ça un peu embarrassant. Ça me met la pression…” Une seule fois, Melissa s’est glissée dans la peau de la star, lors d’un festival médiéval, pendant lequel elle s’est amusée à se déguiser en Maléfique, la sorcière incarnée par Angelina Jolie dans le film de Robert Stromberg. L’émeute n’était pas loin.

“Ce jour-là, j’ai vraiment goûté ce que cela faisait d’être dans sa peau. Tous ces regards, ces sollicitations… c’est franchement oppressant. On s’y habitue peut-être, mais ce n’est pas pour moi. Je suis une fille ordinaire.” Mariée et maman, Melissa avoue que son époux est parfois contrarié par cette ressemblance. “Je ne pense pas qu’il vive très bien toute cette attention. Il gère. Mon mari est un peu possessif, bien qu’il ne l’avoue jamais. Je vois bien que par moments, il prend sur lui.” Melissa se cache bien de nous dire si son conjoint est le sosie de Brad Pitt. Là, vraiment, on aurait plus du tout envie de la plaindre…

Closer

Les commentaires sont fermés.