Modern technology gives us many things.

Enlèvement d’un sous-préfet: retour sur les circonstances

Marcel Namata Diteng, c’est le sous-préfet qui a été enlevé à Batibo, dans la région du Nord-Ouest du Cameroun. A en croire nos confrères de cameroon-info.net, les faits se sont déroulés le 11 février, alors que cette autorité administrative présidait la 52 ème fête de la jeunesse au Cameroun.
Des sources de la préfecture expliquent que des hommes armés ont fait irruption sur la place des fêtes de Batibo vers 10h30, et ils sont repartis avec le sous-préfet Marcel Namata Diteng et son véhicule.

 

« Pour l’instant nous ne savons pas la direction prise par ces derniers. Le véhicule du sous-préfet a été retrouvé vers Ambo, mais le chef de terre reste introuvable. Des recherches ont été lancées, un renfort des troupes a été envoyé depuis Mbengwi et Bamenda », indique la source de la préfecture de la Momo.

Malgré les dispositions prises pour sécuriser les personnes et leurs biens pendant cette journée de fête dans ces localités, les assaillants en provenance du Delta du Niger (Nigeria), ont lancé une attaque au Cameroun et ont réussi à enlever l’autorité administrative.

En conférence de presse ce mardi 13 février 2018, le ministre de la communication et porte-parole du gouvernement Issa Tchiroma Bakary, est revenu sur les circonstances de cet enlèvement du sous-préfet dans la localité de Batibo.

« Dans la matinée du dimanche 11 février, le sous-préfet de Batibo dans la région du Nord-Ouest a été enlevé. Alerté par la population qui signalait une urgence, il s’est rendu sur les lieux. Il s’agissait d’un guet-apens tendu par ses assaillants. C’est ainsi qu’il en a été victime. Son véhicule a été retrouvé calciné. Mais le sous-préfet n’a pas été retrouvé. L’ensemble des forces de défense et de sécurité est mobilisé à sa recherche pour le retrouver

Afrikmag

Les commentaires sont fermés.