Modern technology gives us many things.

Emma­nuel Macron : son adieu à la dépu­tée Corinne Erhel, décé­dée en le soute­nant

Ce mercredi, Emma­nuel Macron a rendu un ultime hommage à Corinne Erhel, la dépu­tée qui est décé­dée durant une réunion de soutien à son mouve­ment En marche.

Le 5 mai dernier, la famille d’En Marche vivait un drame avant le second tour de la prési­den­tielle. Corinne Erhel, la dépu­­tée socia­­­liste des Côtes-d’Armor, décé­dait des suites d’un malaise cardiaque à l’âge de 50 ans. Celle qui fut un soutien de la première heure d’Em­ma­nuel Macron s’était effon­drée sur scène en plein discours durant une réunion de soutien au nouveau président.

Ce mercredi, Emma­nuel Macron a rendu un dernier hommage à Corinne Erhel lors de ses funé­railles, qui se sont dérou­lées dans l’après-midi en l’église Saint-Jean-du-Baly, à Lannion, en Bretagne. Comme le rapporte Ouest-France, Emma­nuel Macron est arrivé à 16h et a été accueilli aux obsèques par Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense et président de la région Bretagne.

Durant la céré­mo­nie, Emma­nuel Macron a livré un discours très émou­vant pour sa colla­bo­ra­trice. « Cette morsure du destin lui aura volé sa joie et aura porté une ombre sur la nôtre. Cette ombre, c’est la dette que nous avons à son endroit. Celle-là pour toujours, nous vous la devons. Merci », a déclaré le chef d’Etat, qui avait déjà eu une pensée émue lors d’un rassem­ble­ment avec ses colla­bo­ra­teurs dévoilé dans le docu­men­taire de TF1, Emma­­nuel Macron, les coulisses d’une victoire.

Etaient égale­ment présents à la céré­mo­nie, qui était retrans­mise sur grand écran : Richard Ferrand, secré­taire géné­ral du mouve­ment En Marche !, mais égale­ment Myriam El Khomri, la ministre du travail, ou encore Claude Barto­lone, président de l’As­sem­blée natio­nale.

Voici

Les commentaires sont fermés.