Modern technology gives us many things.

Donald Trump le clashe Jay-Z en plein meeting !

Donald Trump a peut-être oublié que la course à la présidentielle a bel et bien pris fin le 8 novembre 2016, date à laquelle il a été désigné par le peuple américain pour être le 58e président des Etats-Unis. Jay Z s’est retrouvé en sujet principal du dernier meeting de Donald Trump. Le président des Etats-Unis n’a pas hésité à le tacler en plein discours !

Le mardi 29 mai, Donald Trump livrait un discours dans la ville de Nashville, dans le Tennessee. Il a une nouvelle fois pris à parti Hillary Clinton par le biais de Jay-Z. Alors que Trump, parlait de ses nombreux soutiens, le sujet tourne vite autour de Jay Z. Au départ, il évoquait la campagne présidentielle de la candidate Hillary Clinton. Donald Trump a ensuite parlé de ses nombreux soutiens, notamment de Jay Z. Mais très vite son discours a tourné autour de ce dernier, le clashant devant la foule.

Trump a affirmé qu’Hillary Clinton était incapable de remplir ses salles de meeting. Elle n’y arrivait  selon lui qu’en invitant un rappeur de l’envergure de Jay-Z, avant d’ironiser, « même sans instruments, j’avais des foules plus importantes que lui. Il se serait levé devant ces foules, il aurait utilisé le mot F*** et Hillary serait restée assise, ‘Je vais avoir des problèmes, je vais avoir des problèmes, pourvu qu’il n’utilise plus ce genre de langage.’ Ensuite il aurait fini et tout le monde serait parti et elle aurait fait son discours devant 400 personnes. »

« La seule façon dont elle [Hillary Clinton] a réussi à remplir la salle était de faire venir Jay Z. Et son langage était si sale qu’il m’a fait me sentir comme l’homme le plus propre de la terre. C’est vrai ! ». Donald Trump a ensuite poursuivi en se vantant : « Il se tenait là, devant ces foules, et par ailleurs, sans aucun instrument de musique. Moi, j’ai rassemblé bien plus de monde que lui ! ». Cette dernière a provoqué le rire dans toute la foule.

Le président a alors continué à jouer au comique en se moquant davantage de son ancienne concurrente et de Jay Z. «  Il se tenait devant toutes ces personnes en utilisant le mot-F [fuck] et Hillary s’asseyais de nouveau en se disant : ‘’Oh, je suis en difficulté, s’il vous plaît ne lui demandez plus d’utiliser ce genre de langage’». Avait-t-il balancé, imitations et gestes à l’appui.

 

Afrikmag

Les commentaires sont fermés.