Modern technology gives us many things.

Déclarée morte, elle a dû prouver qu’elle était encore bien vivante

Marie-Christine a été déclarée morte sept jours avant qu’elle ne fête ses 95 ans. Son fils a dû effectuer de nombreuses démarches auprès de la banque de sa maman, mais aussi à la Mutuelle et au service des pensions pour prouver qu’elle était bien vivante.

Le 7 novembre dernier, Marie-Christine a fêté ses 95 ans entourée de toute sa famille. Or, un acte de décès atteste qu’elle est décédée quelques jours plus tôt, le 30 octobre. Comme le rapporte le journal La Meuse, c’est son fils, Gérard, qui gère ses comptes bancaires, qui s’est rendu compte de l’erreur de la banque. Le compte de Marie-Christine avait en effet été bloqué, et un retrait d’argent portant la mention “droits de successions” avait été effectué.

Gérard a ainsi dû batailler pour prouver que sa mère était toujours en vie. Après avoir demandé un certificat de vie au service population de la commune de Grivegnée, il a enchaîné les rendez-vous à la banque, à la mutuelle, au service des pensions ainsi qu’au bureau des sucessions.

La famille de Marie-Christine ne comprend toujours pas l’origine de cette erreur, le SPF Sécurité sociale ne leur donnant aucune réponse malgré leurs nombreux appels. Une plainte a été déposée devant le Médiateur fédéral.

7sur7.be

Les commentaires sont fermés.