Modern technology gives us many things.

Cette vielle dame de 80 ans accusée de sorcellerie échappe à un lynchage

Une vielle femme âgée de 80 ans qui s’était égarée du domicile familial dans un quartier de Lagos au Nigéria manqué d’être lynché par une foule en colère qui l’a traitée de sorcière qui s’était écrasée en plein vol

La veille dame âgée de 80 ans a été sauvé in extremis d’un lynchage et de la mort par la police alors qu’une foule de personnes en colère lui avait déjà asséné des coups à la tête . Égarée, la vielle femme qui errait dans les rues a été prise à parti par des passants qui se sont mis à la traiter de sorcière perdue après être tombé en plein vol.

La rumeur s’est aussitôt répandue et la foule s’est mise à la molester, après l’intervention de la police, deux des fils de la dame sont venus la chercher au poste de police affirmant que leur mère n’était pas une sorcière.

Les deux hommes en colère ont déclaré être choqués de la réaction des passants à la vue d’une vieille dame égarée qu’ils auraient dû aider au lieu d’agresser.

Les deux fils de la femme ont révélé que leur mère s’est perdue après avoir échappé à la vigilance au domicile familiale, la vielle dame qui vivait à Ibadan est venu à Lagos rejoindre l’un de ses fils avec lequel elle vivra désormais vue son âge avancé.

1 commentaire
  1. Hamédine Bâ dit

    Aussi longtemps que, particulièrement nous Africains, ne nous débarrasserons pas de nos croyances archaïques tels que la sorcellerie ou le maraboutage (xon chez nous au Sénégal), nous resterons toujours en marge de l´évolution. Comment peut-on s´expliquer qu´au 21eme siècle, une horde de bêtes sauvages s´attaque à une octogénaire égarée qui, avec son âge très avancée, a perdu une bonne partie de ses capacités mentales, en l´accusant d´être une sorcière? L´histoire récente de la République Centre Africaine nous donna la douloureuse preuve de notre recul dans tous les domaines, quand des citoyens d´un même pays se mirent à égorger, à brûler vifs et à dévorer les restes de leurs victimes devant les caméras du monde entier. En Tanzanie ce furent des albinos, victimes d´une anomalie génétique, qui furent la cible d´homo sapiens, dont le Q.I. rase zéro, mais convaincus qu´avec les membres et organes de nos pauvres frères et sœurs, leur misérable vie allait, par miracle, faire un bond qualitatif. La sorcellerie et le maraboutage (xon) ne sont que des superstitions. Débarrassons nous en, en ayant le courage d´en débattre ouvertement et d´être sincères avec nous même pour, au moins, savoir si une expérience empirique, dans notre entourage ou notre vécu quotidien, nous a une seule fois fourni la preuve palpable et visible qu´il y´a des sorciers ou que grâce au xon un parent, un ami, un voisin ou simplement un collègue est devenu PDG, a marié la personne de ses rêves, a gagné au loto, etc… La superstition a fait trop de victimes innocentes. ASSEZ!

Les commentaires sont fermés.