Modern technology gives us many things.

Une candidate de Miss Italie défile avec son bébé et reçoit des menaces de mort

« Je n’ai jamais ressenti une telle violence », confie Alessia.

Mère d’une petite fille de six mois prénommée Chloé, Alessia Spagnulo rêve de devenir Miss Italie. Il y a quelques jours à Rome, la jeune femme de 24 ans a participé à un défilé en maillot de bain pour être sélectionnée parmi les 18 finalistes du concours. Face aux juges, elle s’est présentée avec son bébé dans les bras, parce qu’elle n’avait trouvé personne pour garder Chloé ce jour-là. « Pourquoi devrais-je la cacher? », explique Alessia au Times.

Mais après avoir partagé des photos d’elle sur Instagram, la jeune maman a reçu d’horribles commentaires. « Quelqu’un m’a dit que je méritais de mourir pour ça, un autre que je ferais mieux de rester à la maison », confie la candidate, choquée. « Je n’ai jamais ressenti une telle violence, mais je refuse de leur répondre. » Jusqu’en 1994, les mères n’étaient pas autorisées à participer à Miss Italie. En Belgique et en France, les candidates ne peuvent ni être mariées ni avoir d’enfants.

Comme l’indique le site du Sun, les organisateurs de Miss Italie ont pris la défense d’Alessia, retenue pour la suite du concours. « Nous sommes heureux de donner cette opportunité à tout le monde », a déclaré l’une des responsables, Patrizia Mirigliani. « Nous évaluons la beauté et le talent. »

7sur7.be

Les commentaires sont fermés.