Modern technology gives us many things.

Cameroun: Les séjours privés de Biya dans les hôtels ont coûté 90 milliards

90 milliards de francs CFA, c’est le montant qu’aurait coûté l’ensemble des séjours privés du président Paul Biya dans les grands hôtels européens. C’est une organisation des journalistes d’investigation appartenant à l’OCCRP qui a rendu publique cette information ce dimanche 18 février 2018, au terme d’une enquête menée pendant plusieurs années.
Depuis le début de cette année 2018, le président Paul Biya ne s’est pas officiellement rendu à Genève en Suisse, l’une des villes préférées en Europe. En attendant le prochain voyage privé du président Paul Biya, les journalistes d’investigation de l’OCCRP, ont calculé l’argent du contribuable camerounais dépensé, voire dilapidé par le président camerounais depuis 1982 jusqu’en 2017.

Apres avoir examiné le journal gouvernemental Cameroon-Tribune, les journalistes enquêteurs de. l’”Organized Crime and Corruption Reporting Project”, révèlent qu’en 35 ans, le successeur d’Ahmadou Ahidjo a dépensé environ 90 milliards de francs CFA

«Selon les calculs basés sur les prix des chambres d’hôtel disponibles publiquement et une compilation de listes d’entourage, la facture totale d’hôtel de Biya et les membres de sa suite pour un séjour à Intercontinental, s’élève à environ $40 000 (20 Millions de FCFA) par jour. À ce rythme, le coût de tous les voyages privés du président (1645 jours au total) s’élèverait à environ 65 millions de dollars (32.5 Milliards de FCFA) depuis son arrivée au pouvoir. Et ce, sans compter la nourriture, les divertissements et la location d’un avion privé… Le voyage en avion affrété n’est pas bon marché. Les factures de 2010, apparemment envoyées par une compagnie appelée CS Aviation au directeur du cabinet civil du président Biya et examinées par l’OCCRP, font état de près de 855 000 $ pour un aller-retour de 50 passagers de Yaoundé à Genève. D’autres factures montrent qu’en 2013, l’avion a été maintenu en attente pendant deux semaines à un coût quotidien de près de 157 000 $.  À ces taux, le coût des vols de Biya depuis son arrivée au pouvoir pourrait s’élever à au moins 117 millions de dollars » estime l’enquête de l’OCCRP.

Crédit photo: rediff

Afrikmag

Les commentaires sont fermés.