Modern technology gives us many things.

Cameroun: Malgré les critiques, le ministre Bidoung Mpkatt a bissé le geste

La cérémonie de présentation des vœux de nouvel an au chef de l’Etat Camerounais Paul Biya était sans doute la plus attendue en cette date du 06 janvier 2017. Pour cause, les invités attendaient avec impatience le passage du Ministre des sports Pierre Ismael Bidoung Mpkatt.

C’était la principale attraction à cette cérémonie pour la simple raison que les uns et les autres voulaient voir si ce dernier allait reproduire le même geste en saluant le chef de l’Etat en s’inclinant de telle sorte que la courbe de la tête et du dos fasse à peu près un angle de 45 degré.

L’on se souvient encore que le mois dernier, à l’occasion de l’invitation du chef de l’Etat adressée aux joueuses Camerounaises suite à leur brillante prestation lors de la dernière coupe d’Afrique de football le ministre des sports s’était incliné en saluant le chef l’Etat au point où son geste avait fait le buzz dans les réseaux sociaux. Plusieurs internautes dans le monde avait reproduit le geste en signe de moquerie.

Pour cette fois, même si Pierre Ismael Bidoung Mpkatt a reproduit le même geste, la courbe de son inclinaison avait légèrement diminué, son regard rivé vers les chaussures et surtout le mètre d’écart qui le séparait du président sont entre autres éléments qui ont amusé la galerie.

Il faut dire que c’est un nouveau challenge que le ministre des sports a lancé au monde entier principalement dans les réseaux sociaux. Pour certains observateurs, cette forme d’inclinaison en saluant le président c’est un signe de respect et de résignation devant un supérieur. Mais pour d’autres observateurs, ce ministre a fait preuve une fois encore d’un manque de personnalité et de dignité. « A quoi bon faire tant de courbettes » s’exclame un Camerounais.

Que ce geste du Ministre soit posé pour l’une ou l’autre raison, il faut tout de même reconnaître que Pierre Ismael Bidoung Mpkatt nous a gratifié d’un salut digne de lui-même. De quoi susciter un rire généralisé dans la salle des banquets du Palais de l’Unité. Même le président Paul Biya n’a pas pu contenir son sourire cette fois-ci.

Afrikmag

Les commentaires sont fermés.