Modern technology gives us many things.

Bensouda demande la remise de Gbagbo à une chambre de première instance

La Procureure générale de la Cour pénale internationale, Fatou Bensouda, a demandé à la chambre préliminaire I de cette juridiction internationale de confirmer les accusations contre l’ancien Chef de l’Etat ivoirien Laurent Gbagbo en le remettant à une chambre de première instance pour son procès.
« L’accusation de demande à la chambre préliminaire I de confirmer les accusations en vertu de chaque mode de responsabilité énoncée dans le document amendé contenant les charges et de remettre M. Gbagbo à une chambre de première instance pour son procès », stipule un document de 58 pages de Fatou Bensouda.

« M. Laurent Gbagbo a utilisé des mercenaires, des milices, des jeunes (….) » pour combattre, ajoute la Procureure générale de la CPI

Début juin dernier, les juges de la CPI avaient indiqué à Fatou Bensouda, qu’ils avaient besoin de preuves supplémentaires pour décider de mener ou non un procès contre Laurent Gbagbo pour son rôle présumé dans les violences qui avaient déchiré la Côte d’Ivoire de décembre 2010 à avril 2011.

M. Gbagbo, poursuivi pour des crimes contre l’humanité lors de cette crise ayant fait plus de 3000 morts est détenu depuis fin novembre 2011 à la Haye. Il est en attente d’un éventuel procès.

 

Les commentaires sont fermés.