Modern technology gives us many things.

Arafat Dj: ses danseurs décident de le quitter…Ils crient leurs ras-le-bol

Le métier de danseur nourrit son homme paraît-il. Mais le drame, est que cette réalité n’est toujours pas évidente chez certains de nos danseurs africains.

En Côte d’Ivoire par exemple, certains danseurs sont rémunérés et même déclarés à la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale (CNPS) par leurs maîtres.

Par contre, d’autres sont exploités, ils ne perçoivent aucun centime des mains de leurs maîtres. Dj Arafat, l’un des plus grands patrons de la musique coupé-décalé ferait partie de ces artistes qui ne respectent pas les contrats qui leur lient à leurs danseurs. A en croire le témoignage de ses danseurs.

En effet, BB sans os, Ruffi, Christ et les autres danseurs de Dj Arafat se payent sur le terrain à travers des pourboires, selon eux. Et cela dure pratiquement plusieurs mois.

«Malgré le contrat qui nous lie, et qui stipule que nous devons percevoir un salaire chaque fin du mois. Nous n’avons pas de salaire. Avec Arafat Dj, on se paye sur le terrain. C’est-à-dire, lors d’une soirée où d’un spectacle, si les gens nous donnent de l’argent, c’est notre salaire. Sinon rien et cela dure depuis plusieurs mois. Nous sommes fatigués car, nous avons aussi des charges», a fustigé l’un des danseurs.

A la question de savoir si Dj Arafat a pour habitude d’exploiter ses danseurs. Les ex-danseurs de l’ambassadeur du Coupé-décalé se sont prononcés sur cette situation.

Selon eux, ils seraient les seuls danseurs du Coupé-décalé à ne pas percevoir un centime.

Afrikmag

 

Les commentaires sont fermés.