Modern technology gives us many things.

La ligne 24 du bus se transforme en arène de lutte : le receveur prend une raclée

L’un des bus Tata de la ligne 24 qui quitte Guédiawaye pour l’Ucad a véritablement chauffé hier vers 9h 50mns. Arrivé devant le portail de l’Ucad, les passagers du bus ont été surpris par les cris qui fusaient au niveau du siège du receveur. Tout est parti en fait d’une altercation entre le receveur et certains passagers à qui il devait de la monnaie. Mais si beaucoup d’entre eux- y compris nos capteurs qui étaient dans le bus – étaient très remontés contre le receveur mal éduqué qui lançait aux usagers qu’il n’avait pas de la monnaie alors que ces derniers étaient arrivés à destination, un étudiant qui apparemment avait le sang plus chaud que les autres ne pouvait pas supporter ce comportement jugé déplacé du receveur. Alors le bus se transforma en une arène de lutte.
L’étudiant finit par extirper le receveur de sa cage pour lui asséner un direct du gauche. Et avant qu’on ne parvienne à les séparer, l’étudiant avait fini de rectifier le portait du receveur qui s’est retrouvé avec un visage plein de boursouflures au moment où l’étudiant avait du sang au niveau du coup. Le chauffeur alerté, gara le bus pour aller secourir son collègue. Seulement, l’étudiant avait déjà fini de punir le receveur qui n’a trouvé mieux pour se consoler que de proférer des insanités à l’endroit des passagers. Si certains hommes ont voulu à leur tour lui faire la peau, les filles qui ricanaient malicieusement lui lançaient : «un garçon de ton âge t’a déjà corrigé, alors inutile de se salir les mains puisque deem nga ardo». Cent commentaires.

Les commentaires sont fermés.