Zuma

Le président sud-africain Jacob Zuma a dépêché deux de ses ministres au Zimbabwe, où l’armée a pris le contrôle de la capitale Harare, après que Robert Mugabe a affirmé être détenu par l’armée.

« Le président envoie la ministre de la Défense et des Anciens combattants, Nosiviwe Mapisa-Nqakula, et le ministre de la Sécurité d’Etat, Bongani Bongo, au Zimbabwe pour rencontrer le président Robert Mugabe et l’armée zimbabwéenne », a indiqué la présidence dans un communiqué.

Mugabe a affirmé à Zuma être détenu

Le président zimbabwéen Robert Mugabe a affirmé mercredi matin au téléphone à son homologue sud-africain Jacob Zuma qu’il était détenu par l’armée.

« Le président Zuma s’est entretenu plus tôt aujourd’hui (mercredi) avec le président Robert Mugabe qui lui a dit qu’il était détenu à son domicile mais a ajouté qu’il allait bien », selon un communiqué de la présidence sud-africaine.

Voaafrique

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here