Modern technology gives us many things.

Un vol régulier forcé au demi-tour par des députés en colère en Afghanistan

Le vol de la Kam Air allait se poser à l’aéroport de Bamyian, au centre de l’Afghanistan, quand les partisans de deux députés qui avaient raté leur vol à Kaboul ont obligé le pilote à faire demi-tour.

L’affaire qui remonte au début de la semaine a été révélée par la chaîne locale Tolo et confirmée jeudi à l’AFP par un responsable à Kaboul.

« Quand les députés se sont présentés à l’aéroport de Kaboul, l’appareil roulait déjà sur la piste, prêt à décoller » a rapporté à l’AFP le directeur de l’aviation civile, Homayoun Stanakzai.

Pierres en travers de la piste
« Les parlementaires en colère ont alors appelé leurs hommes à Bamyian. Ces derniers ont déposé des pierres en travers de la piste alors que l’avion était en approche. Il n’a pas pu se poser et a dû être dérouté sur Kaboul. »

L’appareil transportait 30 passagers qui se sont retrouvés au point de départ; il a refait le plein avant de repartir avec, cette fois, les deux parlementaires à son bord.

La Compagnie Kam Air, un transporteur privé, a suspendu sine die depuis mercredi ses vols vers Bamyian, un des rares sites touristiques du pays encore accessibles, estimant que l’incident aurait pu mettre la vie des passagers en danger.

L’affaire illustre les accusations de corruption, népotisme, impéritie et abus régulièrement portées contre de nombreux parlementaires afghans.

7sur7.be

Les commentaires sont fermés.