Modern technology gives us many things.

Robert Mugabe entame une campagne électorale malgré 37 ans passés à la tête du pays

Le président zimbabwéen, âgé de 93 ans, M. Robert Mugabe, a débuté une tournée nationale comptant pour 10 rendez-vous, sur le terrain visant à convaincre les électeurs, avant les élections de l’année prochaine comme il envisage encore d’être candidat à sa propre succession.

Robert Mugabe, dont plusieurs médias zimbabwéens ainsi que l’opposition affirment que son état de santé est très fragile, est apparu récemment en public en bonne santé. C’était lors d’un rassemblement à Harare auquel ont assisté plusieurs milliers de partisans de la ZANU-PF.

« Le président Robert Mugabe est notre seul candidat pour 2018. Nous vous déclarons notre président à vie »,  , a affirmé Kelvin Mutsvairo, un leader provincial du parti de la jeunesse, dans son discours.

L’homme de 93 ans a parlé pendant près de deux heures vendredi, à l’est de la capitale. Ce meeting a été le premier d’une longue série, où le plus ancien chef de l’Etat du monde devrait s’adresser à l’échelle nationale.

Mugabe a défendu le programme de réforme agraire souvent violent de son gouvernement dans lequel les blancs ont été expulsés pour faire place aux Noirs sans terre. Il a également promis des terres pour les jeunes.

Le président a ajouté que ceux qui pensaient qu’il était fini à cause de la vieillesse «ont eu le choc de leur vie» avec les énormes chiffres de personnes qui se sont rassemblée lors des événements.


 

Les inquiétudes se sont développées au sujet de l’affaiblissement du président Robert Mugabe. Il dirige le Zimbabwe depuis 1980.

Mugabe est à la tête du pays depuis l’indépendance en 1980, et son parti la ZANU-PF est souvent accusé de manipulation électorale et d’intimidation.

Afrikmag

Les commentaires sont fermés.