Modern technology gives us many things.

USA : Donald Trump aurait révélé des informations classifiées au chef de la diplomatie russe

Lundi 15 mai 2017, le président américain Donald Trump a reçu le ministre russe des Affaires étrangères. A en croire plusieurs médias américains, le contenu de leurs échanges, a suscité des grincements de dents et va faire parler plusieurs analystes politiques.

L’on se souvient que le 10 mai dernier, lorsque le président américain a reçu Sergueï Lavrov à la Maison-Blanche, il a pris le temps d’immortaliser cette rencontre à travers quelques clichés. Plusieurs sources indiquent que Donald Trump pensait que ces clichés étaient réservés aux archives russes. A près cette séance photo, Trump a conduit son invité dans le Bureau ovale pour une discussion à huis clos.

Plusieurs indiscrétions font savoir que le milliardaire new-yorkais aurait alors pris des libertés avec la feuille de route qu’on lui avait donnée pour aborder les détails confidentiels d’une menace provenant de l’État islamique.

Les informations partagées par le président américain concernaient le groupe Etat islamique et avaient été communiquées par un partenaire des Etats-Unis qui n’avait pas donné l’autorisation à Washington de les partager avec Moscou, précise le quotidien.

Le président américain «a révélé plus d’informations à l’ambassadeur russe que nous n’en avons partagé avec nos propres alliés», a indiqué, sous couvert d’anonymat, un responsable américain cité par le Washington Post. Selon la même source, il s’agissait d’informations ayant l’un des degrés de classification les plus élevés utilisé par les agences de renseignement américaines.

Alors le président américain se vantait de la qualité des informations qui lui étaient transmises , il a lâché de manière maladroite: « Je reçois d’excellents renseignements. J’ai des gens qui me briefent avec d’excellents renseignements chaque jour », a fait savoir Donald Trump selon un membre de la Maison Blanche.

Selon nos confrères du Washington Post, Donald Trump a dévoilé plusieurs aspects précis de cette menace de Daech dont les États-Unis ont pris connaissance grâce au réseau d’espionnage d’un de ses partenaires.

Même si le président Américain n’a pas dit au ministre russe des Affaires étrangères exactement comment ces informations avaient été obtenues, il reste que Donald Trump aurait notamment dévoilé la ville dans laquelle le groupe terroriste devait mettre cette menace à exécution.

Les commentaires sont fermés.