Modern technology gives us many things.

USA: Quand Barack Obama met Donald Trump en garde

C’était lors d’un entretien avec le prince Harry diffusé mercredi dernier sur BBC radio 4. L’ancien président américain Barack Obama a pris le soin de mettre Donald Trump en garde son successeur à la Maison Blanche sur le risque de « balkanisation » de la société avec une utilisation malavisée des réseaux sociaux.

« L’un des dangers d’internet, c’est que les gens peuvent voir des réalités totalement différentes. Ils peuvent être bercés par des informations qui renforcent leurs parti pris« , déclare M. Obama avant de poursuivre « La question qui se pose, c’est comment exploiter cette technologie de manière à permettre la pluralité des voix, la diversité des points de vue, tout en évitant une balkanisation de la société« .

Il faut dire que c’est la première interview de l’ancien président américain depuis son départ de la Maison Blanche en janvier dernier. Toutefois, le président Obama n’a pas nommément cité son successeur Donald Trump, très critiqué pour ses tweets.

Signalons par ailleurs que même s’il a quitté la Maison Blanche voici déjà bientôt un an, l’ancien président des États-Unis est toujours l’homme préféré des Américains d’après un sondage, devant Donald Trump, qui arrive à la seconde place du podium. Un résultat qui visiblement ne devrait pas plaire à Donald Trump. Toujours dans ce sondage annuel mené par l’institut Gallup, Obama et Hillary Clinton sont les personnalités les plus citées

Selon les chiffres, Barack Obama est l’homme préféré des Américains. Il devance de 17% Donald Trump qui occupe la seconde place et cité par 14% des personnes interrogées. C’est depuis 2008 que Barack Obama monopolise la tête de ce classement.

 Afrikmag

Les commentaires sont fermés.