Modern technology gives us many things.

Une crise guette le Zimbabwe : Tsvangirai agite un…

mugabé tsvangiraiLe Premier ministre Zimbabwéen, Morgan Tsvangirai, a agité vendredi, l’idée d’un boycott des élections générales fixées le moins prochain, déclarant aux autorités de l’église que son parti ne va pas « légaliser l’illégal en allant aux élections avant les réformes politiques ».


Tsvangirai qui est en tournée dans la deuxième ville du pays Bulawayo, a prévenu que les prochaines élections au Zimbabwe ne seront pas « libres transparentes et crédibles si elles sont tenues avant les réformes devant évaluer la situation politique du pays ».

“Non, nous n’allons pas légitimer ce qui ne peut l’être”, a déclaré le premier ministre zimbabwéen.

Les menaces de Tsvangirai surviennent au lendemain de la décision de la cour constitutionnelle de la semaine dernière d’organiser les élections d’ici le 31 juillet.

La cours constitutionnelle a ordonné au président Robert Mugabe d’annoncer la date de l’élection présidentielle, parlementaire et locale « dès que possible ».

Cependant, les partis de l’opposition et les analystes politiques du pays ont critiqué la Cour, l’accusant d’être en déphasage avec la réalité, étant donné qu’elle n’a pas pris en compte le nombre de jours requis avant la proclamation de la date des sondages et des élections proprement dites.

Il faut au moins 44 jours entre la date de proclamation et celle des élections.

Tsvangirai a révélé que le Mouvement pour le changement démocratique (MDC) qu’il dirige pourrait faire recours à la communauté pour le développement de l’Afrique Australe (SADC) pour obliger le président Robert Mugabe à effectuer les réformes nécessaires avant les élections.

« Nous dirons à la SADC que Robert Mugabe a refusé d’honorer quelque accord que ce soit. La SADC sera là en tant qu’intervenant jusqu’à ce qu’une élection digne de ce nom soit tenue. », a-t-il confié.

La SADC a reporté un Sommet extraordinaire qui était initialement prévu samedi au Mozambique pour discuter sur la feuille de route relative aux élections au Zimbabwe.

 

Les commentaires sont fermés.