Modern technology gives us many things.

Un ancien moine condamné à 114 ans de prison pour fraude

24 millions de bahts (620.000 euros), trois voitures – dont une Porsche et une Mercedes – Benz, une moto Harley-Davidson… Les biens saisis par la police auprès du moine thaïlandais Wiraphon Sukphon ont de quoi surprendre au vu du dépouillement attendu chez les figures religieuses d’un pays qui compte 95% de bouddhistes pratiquants et environ 300.000 moines.

Jeudi, ce moine défroqué, extradé des Etats-Unis il y a un an, a été condamné par la justice thaïlandaise à 114 ans de prison pour « fraude et blanchiment d’argent ». L’ancien religieux a également été reconnu coupable d’avoir violé la loi sur la criminalité informatique en collectant des fonds en ligne.

28,6 millions de bahts à restituer

Conformément à la loi thaïlandaise, il ne restera toutefois pas plus de vingt ans en détention – mais devra restituer 28,6 millions de bahts (environ 743.000 euros) à 29 donateurs qui ont porté plainte.

Luang Pu Nen Kham, de son nom de moine, avait fui aux Etats-Unis en 2013, au moment où la police avait commencé à enquêter sur lui. La même année, une photo de lui prise dans un jet privé, grosses lunettes de soleil sur le front et sac Louis Vuitton à ses côtés, était devenue virale sur les réseaux sociaux.

Wiraphon Sukphon est également accusé de « viol sur mineure »

En juillet 2017, le moine avait été arrêté à sa sortie de l’avion, en Thaïlande, après son extradition des Etats-Unis. Wiraphon Sukphon est également accusé de « viol sur mineure » : le verdict dans cette affaire doit être rendu en octobre.

Ces dernières années, le clergé du royaume a souvent fait la une des journaux dans des cas d’usage de drogue, d’ivresse, de paris douteux, de recours à des prostituées ou de corruption.

 

20minutes

Les commentaires sont fermés.