Modern technology gives us many things.

Quand Trump insultait l’Arabie saoudite: « Des tyrans, des lâches »

Donald Trump ne semble pas se préoccuper des « casseroles » qui traînent sur son compte Twitter. En visite officielle en Arabie saoudite, le président des Etats-Unis ne prend même pas la peine d’effacer quelques vieux tweets assassins à l’égard du régime…

Si Donald Trump s’incline désormais devant le roi d’Arabie saoudite et signe des contrats pharaoniques de plusieurs centaines de milliards de dollars, il n’a pas toujours tenté de resserrer les liens avec Ryad. Il ne s’en cache même pas, à vrai dire. Ainsi, ses détracteurs se sont amusés à déterrer un vieux tweet du 11 septembre 2014 où l’homme d’affaires d’alors exprimait en termes peu élogieux toute sa haine à l’égard de l’Arabie saoudite:

« Les Saoudiens, ce n’est que de l’esbroufe, ce sont des tyrans, des lâches. Ils ont l’argent, mais pas le courage ».

Négligence ou choix délibéré
Le tweet est d’ailleurs toujours en ligne
sans que l’on sache s’il s’agit d’une négligence ou d’un choix délibéré. Ainsi, à l’heure où le président américain s’inclinait devant le roi Salmane pour recevoir une distinction du régime, les propos d’hier s’étalaient à nouveau sur la place publique. Ils n’ont pas manqué de susciter l’incrédulité de certains observateurs, relate Le Huffington Post:

« Et pourtant vous vous inclinez devant l’Arabie Saoudite, lâche, pauvre lécheur de bottes, aspirant autocrate de pacotille », assène en ce sens Joe Papp sur Twitter (voir ci-contre).

Melania, Michelle et Ivanka
Seconde incohérence. En janvier 2015, Donald Trump avait ouvertement critiqué le choix de Michelle Obama de refuser le port du voile lors de la visite officielle de son mari en Arabie saoudite (voir ci-dessous): « Les Saoudiens ont été insultés », dénonçait-il sur sa plateforme préférée.

Or, Melania et Ivanka ne se sont-elles pas présentées cheveux au vent devant le roi Salmane (photos à découvrir ci-dessus)?

7sur7.be

Les commentaires sont fermés.