Modern technology gives us many things.

Tchad: L’interdiction de voyager aux Etats-Unis levée par Donald Trump

Le président des USA, Donald Trump a éliminé le Tchad de l’exigence d’un contrôle renforcé des immigrants, car le pays a démontré qu’il ne représentait plus une menace pour la sécurité des intérêts américains.

« Trump a signé aujourd’hui une proclamation annonçant que la République du Tchad a amélioré suffisamment ses pratiques de gestion de l’identité et de partage de l’information pour répondre aux normes de sécurité de base des ressortissants tchadiens. » la Maison Blanche l’a déclaré dans une déclaration mardi. Mais cette mesure ne sera effective qu’à partir du 13 avril

La proclamation de Trump affirme que le Tchad partage les informations utilisées dans les programmes de dépistage et de contrôle des États-Unis sur les terroristes connus ou présumés.

« Le Tchad a également amélioré sa gestion des passeports perdus et volés, ce qui aide les Etats-Unis et d’autres partenaires à empêcher l’utilisation frauduleuse des documents ».

L’armée d’Idriss Deby Itno, l’une des meilleures du Sahel, est aujourd’hui l’un des fers de lance de l’opération G5 Sahel et est fortement engagée dans la lutte contre Boko Haram. Elle est également parmi celles qui a subi le plus de pertes dans la région.

Le ministre tchadien des Affaires étrangères s’est immédiatement réjoui de cette décision sur Twitter. Chérif Mahamat Zene, espère qu’elle va « renforcer le partenariat stratégique et la coopération » avec les Etats-Unis.

Les départements d’État et de sécurité intérieure ont commencé en décembre à restreindre l’entrée des ressortissants du Tchad, de l’Iran, de la Libye, de la Corée du Nord, de la Syrie, de la Somalie, du Venezuela et du Yémen. La mesure faisait partie de l’ordre exécutif de Trump sur l’immigration.

Afrikmag

Les commentaires sont fermés.