Modern technology gives us many things.

Syrie: la ville rebelle d’Azaz frappée par un attentat meurtrier

Selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (Osdh), au moins 43 personnes ont été tuées ce samedi 7 janvier dans l’explosion d’un camion piégé à Azaz, une ville du nord de la Syrie tenue par les rebelles, non loin de la frontière turque.

L’explosion s’est produite sur un marché, à proximité d’un tribunal islamique. Les premières images de l’attentat montrent un quartier dévasté par la déflagration, qui a ravagé plusieurs bâtiments. Le bilan humain est lourd. Selon l’OSDH, la plupart des victimes sont des civils. L’attaque n’a pas été revendiquée.

La localité d’Azaz est tenue par la rébellion syrienne soutenue par la Turquie. Ces derniers mois, la localité a déjà été endeuillée par des attentats à la voiture piégée. En octobre, une attaque a ainsi fait 17 morts. En novembre, une autre a tué 25 personnes. Toutes ont été attribuées au groupe Etat islamique.

Selon des sources locales jointes par l’Agence France-Presse, l’organisation jihadiste est encore cette fois pointée du doigt. Le groupe Etat islamique s’était d’ailleurs momentanément emparé d’Azaz en 2013-2014, y semant la terreur parmi la population et exécutant des combattants de la rébellion syrienne modérée.

Rfi

Les commentaires sont fermés.