Modern technology gives us many things.

Soudan : plusieurs arrestations après les manifestations

Depuis le début du mois de janvier, des manifestations sporadiques ont été réprimées par la police dans plusieurs villes du pays.

Une foule de manifestants a encore exprimé mercredi, son ras-le-bol dans une banlieue de Khartoum à la suite d’un appel lancé par certains groupes de l’opposition.

La récente hausse du prix du pain, consécutive à la décision du gouvernement de confier les importations céréalières au secteur privé, a suscité un vif mécontentement au sein de la population.

La police anti-émeute a rapidement dispersé le rassemblement.

Plusieurs manifestants qui scandaient des slogans contre la hausse des prix ont été arrêtés. Ainsi que des opposants et des militants des droits de l’homme.

Depuis le début du mois de janvier, des manifestations sporadiques ont été réprimées par la police dans plusieurs villes du pays.

Une foule de manifestants a encore exprimé mercredi, son ras-le-bol dans une banlieue de Khartoum à la suite d’un appel lancé par certains groupes de l’opposition.

La récente hausse du prix du pain, consécutive à la décision du gouvernement de confier les importations céréalières au secteur privé, a suscité un vif mécontentement au sein de la population.

La police anti-émeute a rapidement dispersé le rassemblement.

Plusieurs manifestants qui scandaient des slogans contre la hausse des prix ont été arrêtés. Ainsi que des opposants et des militants des droits de l’homme.

La publication des images des arrestations sur les réseaux sociaux a suscité de vives réactions dans le pays.

Les ambassadeurs de l’Union européenne au Soudan ont exhorté les autorités de Khartoum à libérer des dizaines de personnes.

Des journalistes qui couvraient les manifestations ont également été détenus, mais la plupart d’entre eux ont été relâchés.

BBC Afrique

Les commentaires sont fermés.