Modern technology gives us many things.

Sarkozy en Israël, un voyage très politique

Au menu : un diplôme saluant son action en faveur des liens entre les deux pays, mais aussi une rencontre avec Benjamin Netanyahou.

sarko israelNicolas Sarkozy, en déplacement non-officiel en Israël mercredi 22 mai et jeudi 23, sera reçu en grande pompe par le Premier ministre Benjamin Netanyahou. L’ex-président, qui se déplace régulièrement à l’étranger pour des conférences, devrait être reçu jeudi « comme un chef d’état en activité » par le Premier ministre, alors même que François Hollande ne s’est pas encore rendu dans le pays.

A l’occasion de cette visite, l’ancien président se verra décerner un diplôme par le collège académique de Netanya, pour marquer son action en faveur des liens entre la France et Israël. Accompagné de l’ancien ministre Christian Estrosi, Nicolas Sarkozy devrait également profiter de son séjour pour afficher son soutien à la candidate UMP de la législative partielle des Français d’Europe du Sud, Valérie Hoffenberg. La candidate a déjà reçu le soutien de François Fillon et de Jean-François Copé.

Valérie Hoffenberg est candidate face à une vingtaine de rivaux, dont plusieurs de droite, dans ce scrutin provoqué par l’annulation de l’élection en juin dernier de Daphna Poznanski-Benhamou (PS) pour cause « d’irrégularités des comptes de campagne ». Le PS a investi Marie-Rose Koro, qui réside à Istanbul, et l’UDI le vice-président du Conseil représentatif des Institutions juives de France (Crif), Meyer Habib. Le vote est prévu les 26 mai et 9 juin.

Les commentaires sont fermés.