Modern technology gives us many things.

La Russie va expulser des diplomates britanniques

La Russie va « bien sûr » expulser des diplomates britanniques en riposte à l’expulsion de 23 de ses diplomates décidée par Londres à la suite de l’empoisonnement d’un ex-agent double russe réfugié en Angleterre, a annoncé vendredi le chef de la diplomatie russe.

« Nous allons bien sûr le faire », a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, interrogé à Astana, au Kazakhstan, sur la réponse de Moscou aux sanctions britanniques.

M. Lavrov avait déjà affirmé jeudi que Moscou expulserait « obligatoirement » des diplomates britanniques après l’annonce mercredi par Theresa May de l’expulsion de 23 diplomates russes et le gel des contacts bilatéraux avec la Russie.

Londres « absolument irresponsable »
Tout en dénonçant la position de Londres comme « absolument irresponsable », le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a indiqué jeudi que l’intensité de la riposte russe sera décidée in fine par le président Vladimir Poutine, actuellement en campagne électorale avant la présidentielle de dimanche.

Seule explication « plausible »
Londres, Berlin, Paris et Washington ont publié un communiqué commun affirmant que la responsabilité de Moscou était la seule explication « plausible » dans l’empoisonnement le 4 mars de l’ex-espion russe Sergueï Skripal et de sa fille dans le sud de l’Angleterre à l’aide d’un agent innervant militaire.

Le « Novitchok », un agent toxique
La Russie clame son innocence et dément catégoriquement l’existence du programme d’armes chimiques « Novitchok », l’agent toxique mis en cause par les autorités britanniques dans cet empoisonnement.

« Mesures de représailles »
La Russie a également annoncé préparer « des mesures de représailles » envers Washington à la suite des nouvelles sanctions américaines en réponse à l’ingérence présumée de Moscou dans l’élection présidentielle américaine de 2016 et à plusieurs cyber-attaques.

7sur7.be

Les commentaires sont fermés.