Modern technology gives us many things.

Royaume-Uni: Theresa May peine à constituer une équipe

Theresa May forme son gouvernement malgré ses résultats catastrophiques lors des élections législatives de jeudi. Elle a fait appel au DUP, le parti démocrate unioniste nord-irlandais pour tenter de préserver une majorité absolue. Depuis, elle ne parvient pas encore à former son équipe gouvernementale.

On savait déjà depuis vendredi soir que certains ministres garderaient leur position au sein du gouvernement. C’est le cas de Boris Johnson, aux Affaires étrangères, Michael Fallon à la Défense, Amber Rudd à l’Intérieur, Philip Hammond au ministère des Finances et David Davis en charge du Brexit.

Mais Theresa May tarde à annoncer ce qui arrivera aux cinq autres ministres qui forment son gouvernement, ce qui laisse à penser que les candidats prêts à la rejoindre se font rares.

Jeremy Hunt, le ministre de la Santé, était le premier sur la liste du grand remaniement. Mais la position très instable de Theresa May l’oblige certainement à garder Hunt au gouvernement pour ne pas s’attirer plus de critiques.

Mais la surprise est venue de Nick Timothy et Fiona Hill, ses deux directeurs de cabinet, qui ont présenté leur démission samedi. Nick Timothy et Fiona Hill ont été très critiqués depuis l’élection. Ils étaient les deux plus proches conseillers de Theresa May et la colonne vertébrale de son gouvernement. Une grande majorité d’élus conservateurs ont donc fait pression sur Theresa May pour qu’elle se sépare de sa garde rapprochée.

Ils ont été remplacés par Gavin Barwell, l’ancien ministre du Logement qui a perdu sa circonscription de Croydon Central lors des élections de jeudi.

Les commentaires sont fermés.